Livres
520 629
Membres
536 564

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Jean-Paul Sartre

3 424 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lyli 2011-04-02T15:19:02+02:00

Biographie

Né le 21 juin 1905 à Paris, Jean-Paul Sartre, avec ses condisciples de l'École normale supérieure, critique très jeune les valeurs et les traditions de sa classe sociale, la bourgeoisie. Il enseigne quelque temps au lycée du Havre, puis poursuit sa formation philosophique à l'Institut français de Berlin. Dès ses premiers textes philosophiques, L'Imagination (1936), Esquisse d'une théorie des émotions (1939), L'Imaginaire (1940), apparaît l'originalité d'une pensée qui le conduit à l'existentialisme, dont les thèses sont développées dans L'Être et le Néant (1943) et dans L'existentialisme est un humanisme (1946).

Sartre s'est surtout fait connaître du grand public par ses récits, nouvelles et romans -La Nausée (1938), Le Mur (1939), Les Chemins de la liberté (1945-1949)- et ses textes de critique littéraire et politique -Réflexion sur la question juive (1946), Baudelaire (1947), Saint Genet, comédien et martyr (1952), Situations (1947-1976), L'idiot de la famille (1972). Son théâtre a un plus vaste public encore: Les Mouches (1946), Les Mains sales (1948), Le Diable et le Bon Dieu (1951).

Soucieux d'aborder les problèmes de son temps, Sartre a mené jusqu'à la fin de sa vie une intense activité politique (participation au Tribunal Russel, refus du prix Nobel de littérature en 1964, direction de La Cause du peuple puis de Libération). Il est mort à Paris le 15 avril 1980.

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
469 lecteurs
Or
1 004 lecteurs
Argent
879 lecteurs
Bronze
718 lecteurs
Lu aussi
1 774 lecteurs
Envies
801 lecteurs
En train de lire
90 lecteurs
Pas apprécié
198 lecteurs
PAL
891 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.17/10
Nombre d'évaluations : 974

21 Citations 489 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Jean-Paul Sartre

Sortie Poche France/Français : 2018-03-01

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Altanais 2020-05-02T15:33:13+02:00
Les Mains sales

Un classique de la littérature qu'il faut avoir lu, au cours de sa scolarité ou pour son plaisir personnel.

Afficher en entier
L'Existentialisme est un humanisme

Un classique de la littérature qu'il faut avoir lu, au cours de sa scolarité ou pour son plaisir personnel.

Afficher en entier
Les Chemins de la liberté, Tome 1 : L'Âge de raison

Une lecture très étonnante: moi qui partais avec plein d'a priori négatifs sur Sartre, je me suis surprise à dévorer ce premier opus.

Je connaissais déjà vaguement les fondements de la théorie existentialiste, mais "Les Chemins de la liberté" en ont donné une illustration plus claire, plus parlante. Pourtant, même si le propos sous-jacent de l'auteur est philosophique, il ne s'agit pas d'un roman à thèse, bien au contraire. Les personnages sont bien travaillés, qu'il s'agisse de Matthieu, de Marcelle ou encore de Daniel, l'écriture est très fluide et quelques dialogues touchants. Je dois même reconnaître un certain talent de mise en scène, notamment concernant l'incipit et l'excipit du roman, qui se prolongent l'un et l'autre d'une manière particulièrement réussie.

Je n'ai pas pu m'empêcher de penser à la vie de Sartre pendant ma lecture, tant les points évoquer dans le roman correspondaient à la biographie du philosophe. Mais les dilemmes auxquels les personnages sont soumis (garder l'enfant ou avorter ? Quitter Marcelle pour Olga ? L'engagement ou la passivité ?) sont universels de telles manière que l'apprentissage de chacun d'eux devient celui du lecteur. Une très bonne lecture pour appréhender la philosophie de bon pied, à la rentrée de Terminale ! Et plus généralement, un très bonne lecture pour se débarrasser des a priori négatifs sur son auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elysianne 2020-06-29T08:51:13+02:00
Les Mots

Ce livre de Jean Paul Sartre, les Mots, est pénible à lire car l'enfance de l'auteur est désespérante tandis qu'il se croit supérieur aux autres!

Afficher en entier
L'Existentialisme est un humanisme

J'ai été assez surprise de découvrir que ce livre n'est pas un essai, ni même une introduction à la pensée de Sartre mais sa conférence-réponse aux critiques et les incompréhensions émises envers sa philosophie de l'existentialisme.

Le contexte est donc intéressant à lui seul, ça permet de voir l'état d'esprit des gens de l'époque, à la sortie de la seconde guerre mondiale ; ils étaient tournés vers la reconstruction et espéraient beaucoup de l'avenir, être "contemplatif" avait l'air d'être négatif. J'ai aussi trouvé impressionnant de voir que la société s'intéressait beaucoup à la philosophie ; aujourd'hui ce n'est plus du tout pareil. La préface, de la fille adoptive de Sartre, éclaire très bien tout ceci.

Du coup, ça a fait que j'ai décidé de lire rapidement la biographie de Sartre et j'ai été étonnée de beaucoup de choses, notamment de sa dimension politique qui se reflète dans cette conférence, par rapport à son attachement au marxisme auquel il essaye souvent de se rapprocher.

En terme de contenu, j'ai beaucoup apprécié le texte, Sartre y est très accessible (car pensé pour convenir au "grand public) loin des essais plus "pointus" qu'on trouve souvent, et surtout convainquant dans ses arguments.

Il essaye donc de clarifier ce qu'il entend par doctrine existentialiste en abordant les concepts tels que l'existence précède l'essence, la liberté de l'homme, etc. J'ai trouvé le tout très instructif et qui donne à réfléchir (ce qui est le but de la philosophie ?), même si c'est mon premier ouvrage de Sartre et qu'il me manque les connaissances auxquelles il fait référence.

Par contre, j'ai passé un peu vite la partie discussions (qui est donc la transcription des questions posées après cette conférence), en partie parce que les questions étaient de mauvaise foi, du rabattage et parfois obtuses, et surtout parce que ce fameux Mr Naville cité en préface qui s'oppose à Sartre est juste barbant au possible, en toute honnêteté.

Bref, un petit essai assez singulier mais plutôt renversant de l'un des plus grands philosophes du XXe siècle que j'ai bien apprécié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bscmm 2020-07-13T20:08:35+02:00
Qu'est-ce que la littérature ?

Ce cours essaie soulève divers points de façon appliqués sur ce que la littérature représente.

En associant un chapitre à trois grandes questions cela permet de rester clair malgré l’intransigeance qui transpire dans les mots de l'auteur.

Je n'en garderai surement pas les moindres idées soulevées en mémoire cependant certaine marquante pour ma part serviront ma réflexion à plus long terme dont celle de l'approche de la littérature dans la société qui l'a nourri et qui l'élève.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angie02 2020-07-14T21:52:12+02:00
Huis clos

N’ayant jamais encore exploré l’univers de Sartre, j’ai d’abord fait des petites recherches sur lui et sur le courant de l’existentialisme, qui est représenté en partie dans Huis Clos, mais on trouve bien plus dans une si petite pièce.

Au fur et à mesure de l’avancer des dialogues, on découvrira où se trouvent les personnages, qui ils sont, leur histoire et leur rôle. Cela permet de tenir le lecteur (ou spectateur) en éveille en mettant un discret suspense.

Mais cette pièce permet de faire connaissance avec plusieurs thèmes qui donnent à réfléchir. Je n’avais jamais vraiment bien saisi la célèbre citation : « L’Enfer, c’est les autres. », cette phrase faisant partie d’un tout, j’ai pu (enfin) comprendre où Sartre voulait en venir. (Comme quoi, remit dans le contexte, certaines choses prennent beaucoup plus de sens.) On cherche à approuver le regard des autres, on réagit en fonction d’eux, car ce sont les autres qui nous jugent et qui, par ce biais, nous font du mal. (Je ne sais pas si c’est exactement cela, mais c’est ce que j’ai ressorti de la pièce.) J’ai beaucoup aimé la vision de l’Enfer de l’auteur : simple mais purement efficace et qui renforce son propos.

Sartre nous offre une pensée assez intéressante : on est maître de nos actions, mais on n’existe aussi selon les autres, qui par ce biais nous font souffrir par bien des façons. (Du moins c’est la manière dont je l’ai interprété.) Si je trouve le courage, je me renseignerais peut-être plus sur sa philosophie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Angie02 2020-07-30T18:52:18+02:00
Les Mouches

Les mouches est peut-être la pièce qui reflète le plus la pensée de Sartre sur l’existentialisme (mais je me trompe peut-être). Même si elle peut être un peu difficile à interpréter, elle résume de manière simple la philosophie de l’auteur. Cependant, j’ai tout de même été plus réceptive à Huis Clos.

Ici, on fait face à une pièce aux apparences traditionnels. Sartre utilise les codes du théâtre dramatique en reprenant des personnages du mythe des Atrides, et au vu de leur histoire, on comprend rapidement pourquoi eux et pas d’autre. L’existentialisme voulant montrer que c’est bien nous qui décidons de ce que l’on fait, et non les dieux, malgré les jeux de manipulations. Certains le comprennent et assument leur acte tandis que d’autres préfèrent rester dans le déni. On trouve ainsi des thèmes variés : la manipulation, la liberté, la responsabilité et je dois surement en oublier. Cependant, si certaines choses sont claires, beaucoup d’éléments de l’histoire fonctionnent par image et l’interprétation peut se révéler un peu compliquée.

Une bonne pièce de théâtre qui fait réfléchir. Même si je pense avoir compris l’essentielle de la pièce, je n’ai peut-être pas bien saisi toutes les subtilités de Sartre et donc ses propos. Une deuxième lecture pourra peut-être aider à tout démêler.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milika 2020-08-23T19:37:47+02:00
Huis clos

Je n'ai pas trop aimé cette pièce

Afficher en entier
Commentaire ajouté par paulineddn 2020-08-27T17:41:29+02:00
Les Mains sales

Je suis tombée un jour sur une vieille édition des Mains Sales de Sartre et cela a été un coup de cœur ! En effet, j'adore les vieux livres qui restent en général très longtemps dans ma PAL. Pour cet ouvrage, je l'ai déniché en vacances et donc à court de lectures, je me suis lancée dedans. Et quel plaisir ! Je l'ai dévorée en quelques heures seulement (il est en même temps très court). J'ai adoré les personnages et leurs dualités, l'histoire étant particulièrement prenante. Je l'ai volontiers relu plusieurs fois depuis son achat et sa première lecture il y a quelques années.

Une pièce de théâtre très politisée mais tellement agréable à lire et entraînante. La politique est légère à lire dans cette œuvre, ce qui fait pour moi tout l'exploit de la plume de Sartre. Et pourtant, je ne suis vraiment pas amatrice des pièces de théâtre.

Afficher en entier

Dédicaces de Jean-Paul Sartre
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 45 livres

LGF - Le Livre de Poche : 9 livres

Hatier : 2 livres

Montréal Bordas : 1 livre

Vrin : 1 livre

Presses Universitaires de France - PUF : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array