Livres
521 175
Membres
537 358

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Daniel Keyes

Etats-Unis Né(e) le 1927-08-09
Etats-Unis 2014-06-15 ( 86 ans )
2 308 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Lilou 2009-11-15T20:04:24+01:00

Biographie

Daniel Keyes est un écrivain américain né le 9 août 1927 à Brooklyn (New York). Chercheur universitaire en psychologie et auteur de Des fleurs pour Algernon et de Les mille et une vies de Billy Milligan.

Daniel Keyes s’est engagé dans la marine marchande à l’âge de 17 ans avant de reprendre ses études, jusqu’à l’obtention d’un diplôme en psychologie. Après une première expérience dans l’édition (chez Marvel Stories), c’est finalement vers l’enseignement qu’il s’oriente, puisqu’il devient professeur d’anglais, de littérature américaine et d’écriture à l’Université de l’Ohio. En parallèle, Keyes s’essaie à l’écriture, en publiant en 1966 Des fleurs pour Algernon, dont le succès ne se démentira jamais : considéré comme un classique, ce livre a été traduit à ce jour dans près de trente pays, vendu à 5 millions d’exemplaires et adapté pour le grand écran, ce qui vaudra à son auteur une réputation internationale.

Nouvelle reprise dans de nombreuses anthologies de science-fiction, Des fleurs pour Algernon décrit le voyage cognitif d'un retardé mental léger dont le quotient intellectuel est doublé par un procédé scientifique. Son changement de point de vue sur le monde tel que manifesté dans la nouvelle (qui est rédigée sous forme de journal) forme l'intérêt essentiel de la nouvelle. Un nouveau ressort dramatique se manifeste quand le héros, qui a largement dépassé ses maîtres, découvre que la modification qu'il a subie va connaître rapidement un déclin irréversible, déclin qui est décrit minutieusement lui aussi dans le journal.

Des fleurs pour Algernon remporta le prix Hugo (catégorie Nouvelles), le prix Nebula du meilleur roman en 1966 puis le prix Hugo spécial de la meilleure novelette de tous les temps en 1992. La nouvelle devint ultérieurement un roman, puis un film nommé Charly réalisé par Ralph Nelson en 1968.

Avec l'appui de la notoriété qui lui avait été apportée par le livre, Daniel Keyes passa le restant de sa vie à travailler à ses recherches propres sur le thème des cyranoïdes, personnes dont les réponses les réactions, leur perception sont élaborées par des tiers de leur entourage (à l'instar de Christian dans Cyrano de Bergerac).

Passionné par une affaire de personnalité multiple qui a fait la une de tous les journaux américains de la fin des années 1970, Daniel Keyes s'en est emparé pour construire un thriller psychologique absolument fascinant, résultat de mois de rencontres et d'entretiens avec tous les protagonistes de l'histoire... parmi lesquels les 24 personnalités de Billy Milligan ![2] (Livre publié aux États-Unis en 1981 et en France en 2007).

Source : fr.wikipedia.org/...//fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Keyes

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
575 lecteurs
Or
633 lecteurs
Argent
439 lecteurs
Bronze
263 lecteurs
Lu aussi
336 lecteurs
Envies
888 lecteurs
En train de lire
69 lecteurs
Pas apprécié
56 lecteurs
PAL
553 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 8.18/10
Nombre d'évaluations : 660

0 Citations 398 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Daniel Keyes

Sortie Poche France/Français : 2012-08-29

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Piluuue 2020-05-01T20:33:04+02:00
Des fleurs pour Algernon

Waouh...une pépite. Charlie est incroyablement touchant. J’ai versé des larmes à plusieurs reprises.

Ce qui est marrant, c’est de voir l’écriture changé au fur et à mesure que Charlie devient intelligent.On passe d’un langage simple, voir familier avec pleins de fautes à un langage plus recherché plus mature.

Certes on aurait tous préféré une fin différente, mais celle-ci termine avec brio ce livre.

Ce qui m’a le plus marqué, c’est d’une part les souvenirs de Charlie (avec sa famille, ses camarades) et d’une autre part la toute dernière phrase.

Ce livre est vraiment accessible, très facile à lire. Je le recommande à tous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2020-06-01T10:26:32+02:00
Des fleurs pour Algernon

Oh comme je suis embêtée au moment de rédiger cette chronique...

Mon coeur balance entre "Ouiiiiiii !" et "Boaf !"

J'ai laissé passer une nuit pour en avoir le coeur net.

Et me revoilà ce matin, avec cette même impression et dans l'incapacité de choisir.

Des fleurs pour Algernon... Un titre que j'ai rencontré des dizaines de fois au cours de ces dernières années. Des chroniques croisées dans ce même temps qui m'ont fait penser à un chef d'oeuvre. Un classement "Science-fiction" qui m'a perturbée m'imaginant la tête dans les étoiles et les pieds sur une autre planète... Et me voilà entourée d'une petite souris et d'un enfant au QI plus bas que terre.

Rien de tel pour m'embrouiller dès le début de ce roman.

Première impression après quelques pages : "Jamais je ne serai capable d'aller plus loin dans l'histoire. L'écriture est pitoyable, truffée de fautes. C'est illisible."

J'ai résisté pour voir évoluer au fil du roman l'écriture de Daniel Keyes au même rythme que l'évolution de l'intelligence de son narrateur Charlie, opéré du cerveau en vue de lui permettre d'acquérir de meilleures capacités intellectuelles.

Et ça c'est tout le génie de ce livre !

Sa forme est excellente !

Le journal intime que Charlie écrit pour satisfaire les demandes des scientifiques et médecins qui le suivent, évolue page après page.

Charlie, l'adulte-enfant dépendant et intellectuellement faible - tant au niveau du texte que de la réflexion - fait gentiment place au Charlie adulte qui se prend en charge, qui se pose des questions, qui pose un regard critique sur l'humain qu'il est devenu, qui se retrouve en relations avec des êtres finalement plus complexes que prévu...

Daniel Keyes a eu une idée de génie. Il a pris des risques et ça a payé !

Ca c'est pour le grand "Ouiiii !" de ma chronique.

Quant à l'histoire, je l'ai trouvée très banale. Les personnages - en dehors de Charlie - n'ont pas de relief. Les évènements ne décollent pas. Les allers-retours entre ses souvenirs et impressions du passé et la vie présente ne m'ont pas transcendée. J'aurais voulu que ça aille plus loin. La fin était tellement prévisible, dès le début.... Tout ça m'a laissée sur ma faim d'où mon grand "Boaf !"

Entre les deux mon coeur balance.

En refermant ce livre restent les questions éthiques liées aux expériences scientifiques faites sur les animaux et les humains.

Et la question du bonheur : Est-ce qu'avoir un bon QI est une garantie de bonheur ? Quelle est la dignité d'un être humain ? Dépend-elle de l'utilité de cette personne pour la collectivité ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hanayu 2020-06-13T13:39:12+02:00
Des fleurs pour Algernon

Malgré le titre et le résumé qui nous spoilent le déroulé du roman...je n'ai pu m'empêcher d'avoir l'œil qui pleure dans les dernières pages.

Charlie nous donne une leçon de vie humaine impressionnante.

On ne peut que se prendre d'affection pour ce jeune homme profondément "bon", et déterminé à progresser sur son handicap intellectuel.

Voir que sa compréhension du monde qui l'entoure est toujours plus blessante (à mesure qu'elle s'élève) est douloureux à suivre.

Au lieu d'être heureux pour lui, qu'il prenne en quelque sorte sa revanche (en ayant un Q.I en perpétuelle augmentation), ce n'est pas réjouissant. On reste atteint par les humiliations qu'il a subit en total inconscience.

Ma larme vient du changement de rôles de certains vis à vis de lui (qui de bourreaux deviennent fervents défenseurs Oo) car cela prouve l'inéluctabilité du drame auquel on assiste.

Comme Charlie l'on s'attache à Algernon, on tombe amoureux d'Alice, on succombe au tumulte Fay, on déteste la suffisance de Nemur.

Car tout du long c'est au travers de "son" regard naïf (de grand enfant) puis lucide (de trop savant) que l'on suit son histoire...avec jusqu'au bout l'espoir, la volonté et une soif de connaissances qui émeut et serre le cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Glassmaxx 2020-06-24T14:42:12+02:00
Des fleurs pour Algernon

J'aurais regretté de passer à côté de cet oeuvre. Et on s'attache à un personnage attardé qui en deviens antipathique avec son inteligence nouvellement acquise.

Plus une histoire sur les relations humaines aussi bien que positive que ce que nous sommes capables de faire de mauvais entre nous

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chioukette 2020-07-06T00:17:29+02:00
Des fleurs pour Algernon

un peu de difficultés au début du livre puisqu'il est le récit d'une personne qui n'a pas toutes ses facultés. Complètement captivée par son combat. Le combat de la science. Pour, après la mort du cobaye 1, devenir le combat contre le temps en cas d’échec de la science. Un ds livres qui m 'a le plus marquée

Afficher en entier
Commentaire ajouté par snoukette74 2020-07-08T14:06:49+02:00
Des fleurs pour Algernon

Je ne m’attendais pas à grand chose quand j’ai commencé ce livre, mais j’ai adoré ma lecture.

Par contre j’ai un peu regretté d’avoir lu le résumé qui spoile le déroulé de l’histoire.

J’ai vraiment adoré lire les compte-rendu de Charlie. On le voit évoluer autant sur le plan intellectuel que sur le plan émotionnel.

L’histoire est très intéressante et bien ficelée.

J’ai passé un très bon moment de lecture.

Afficher en entier
Les Mille et une vies de Billy Milligan

L'avis de #Lilie : J’ai découvert ce roman grâce à ma cousine, qui me l’avait offert, il y a maintenant quelques années, pour noël. Ayant pris la décision de faire baisser ma PAL, ou au moins essayer, je me suis donc lancée dans ce livre en me posant beaucoup de questions…

Nous faisons ici connaissance avec Billy Milligan. Accusé de viols, il ne comprend pas de quoi on l’accuse et a un comportement étrange. Une psychiatre est alors missionnée pour faire un bilan et ce qu’elle va découvrir dépasse l’entendement : en effet, le prévenu souffre du syndrome de personnalités multiples et ces dernières sont toutes très différentes les unes des autres !

Billy Milligan n’a pas eu une vie facile. Son père est parti quand il était enfant et son beau-père ne l’a pas ménagé. Plutôt introverti, il avait tendance à se replier sur lui-même pour essayer de se protéger. Peu à peu, ses proches vont se rendre compte qu’il a parfois des réactions excessives, ou qu’il semble perdu, inquiet… Sans jamais le comprendre, ils vont apprendre à faire avec. Pourtant, lors de son enfermement, les psychiatres vont découvrir 24 personnalités différentes ! Toutes sont apparues à un moment différent de la vie de Billy et « vivent » indépendamment les unes des autres. Elles ont toutes un âge, un accent, des prédispositions différentes et elles apparaissent tantôt aléatoirement, tantôt quand on a besoin d’une « qualification » en particulier. Tout ce petit monde vit dans la tête de Billy et va donner du fil à retordre aux spécialistes et à la justice.

J’ai trouvé ce roman passionnant. En effet, jamais je n’aurais imaginé qu’un syndrome de personnalités multiples se manifestait comme cela ! De plus, leurs grandes différences sont assez incroyables à voir et les conditions de leurs apparitions sont très intéressantes. L’auteur, Daniel Keyes, a fait le choix de raconter l’histoire de Billy Milligan car il s’est passionné pour ce fait divers et voulait montrer au grand public la réalité des faits. Construit comme un thriller, ce roman biographique est construit en trois parties : les conditions d’interpellation et la découverte du syndrome, comment les personnalités multiples sont apparues, le jugement et ses premières conséquences. On se laisse vite prendre par cette intrigue surprenante mais j’ai parfois eu du mal avec toutes les personnalités du protagoniste. En effet, comme elles ont toutes un prénom différent, je me suis parfois un peu perdue car l’auteur a été très minutieux et est entré dans les détails pour nous peindre un portrait le plus fidèle possible de Billy. Enfin, le fait que ce soit une histoire vraie donne un plus grand impact à ce livre car j’ai été frappée par l’hypocrisie de la justice et d’une partie du corps médical. J’ai appris qu’une suite existait, je pense me la procurer pour la lire afin de découvrir ce qu’est devenu Billy car j’avoue avoir été très frustrée en tournant la dernière page.

Pour conclure, « les mille et une vies de Billy Milligan » est une histoire vraie qui fait froid dans le dos. Néanmoins, elle a le mérite de mettre en lumière un syndrome assez mal connu, celui des personnalités multiples, et de démontrer la froideur de la justice américaine face à des personnes qui sont en souffrance et en demande de soins.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Margaux13500 2020-08-17T11:21:19+02:00
Des fleurs pour Algernon

Un livre qui m'a surprise, au vu de l'édition je m'attendais à une petite histoire jeunesse et pas du tout, on est plutôt dans la science-fiction réaliste, avec des questionnements sur l'intelligence et le bonheur qui m'ont beaucoup intéressée.

Afficher en entier
Les Mille et une vies de Billy Milligan

Un livre bouleversant qui nous entraîne dans le quotidien particulier de Billy. On fait la connaissance surprenante de ses 24 personnalités, qui ont toute l'air de personnes a part entières piégées dans un même corps.

J'ai été aspirée dans l'histoire, dès les première pages, que j'avais l'impression de vivre en même temps que le personnage principal. De plus, chacune de ses personnalités est si touchante qu'on ne peut que s'y attacher. Ceux que j'ai préféré sont Arthur, Danny, Tommy et David.

Le fait que ce soit une histoire réelle rajoute cet aspect particulièrement émouvant au récit.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe98 2020-08-31T18:34:26+02:00
Des fleurs pour Algernon

Cette histoire m’a beaucoup touchée. Elle nous pousse à avoir une réflexion sur de nombreux sujets comme le bonheur et le handicap mental dans notre société. Le point de vue du narrateur est très intéressant car il évolue énormément tout au long du récit, que ce soit dans la syntaxe, la grammaire et l’orthographe mais également dans le ressenti des choses. On assiste notamment au moment où Charlie se rend compte que ses amis se moquaient souvent de lui sans que celui-ci ne s’en rende compte. Au fur et à mesure du récit, il se remémore des épisodes de son enfance pendant laquelle sa mère le maltraitait et ne l’acceptait pas tel qu’il était. Il a enfin conscience de ces choses, mais cette vérité lui fait énormément de mal et il n’arrive pas à guérir des ces plaies. Une histoire touchante en somme.

Afficher en entier

On parle de Daniel Keyes ici :

Dédicaces de Daniel Keyes
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

J'ai lu : 6 livres

Calmann-Lévy : 4 livres

Flammarion : 2 livres

- : 2 livres

France Loisirs : 1 livre

Flammarion jeunesse : 1 livre

Daniel Keyes : 1 livre

LGF - Le Livre de Poche : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array