Livres
515 918
Membres
529 825

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Clémentine Beauvais

1 397 lecteurs

Activité et points forts

Thèmes principaux

Biographie

Clémentine Beauvais n’a pas fait ses études dans le 7e arrondissement, mais les beaux quartiers, elle connaît. Passée par la voie royale du lycée Henri IV, elle prépare aujourd’hui son doctorat sur les thèmes politiques en littérature de jeunesse à l’université de Cambridge. Podcasteuse, blogueuse, c’est aussi une jeune fille de son temps, qui pose un regard affûté sur les rapports sociaux dans sa génération. À tout juste 23 ans, elle a déjà publié plusieurs romans jeunesse, dont On n’a rien vu venir, collectif, préface de Stéphane Hessel, chez Alice Jeunesse, et Samiha et les fantômes, aux éditions Talents Hauts, et La Pouilleuse, aux éditions Sarbacane (soutenu par Amnesty International).

[© Notice établie par les éditions Sarbacane]

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
284 lecteurs
Or
467 lecteurs
Argent
396 lecteurs
Bronze
265 lecteurs
Lu aussi
258 lecteurs
Envies
1 135 lecteurs
En train de lire
32 lecteurs
Pas apprécié
68 lecteurs
PAL
354 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.78/10
Nombre d'évaluations : 668

0 Citations 375 Commentaires sur ses livres

Prochain livre
de Clémentine Beauvais

Sortie France/Français : 2020-08-19

Dernier livre
de Clémentine Beauvais

Sortie Poche France/Français : 2020-02-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par Jenna95 2020-06-23T20:47:42+02:00
Ameline, joueuse de flûte

De très belles illustrations, et une histoire qui commençait bien...mais je suis un peu frustrée par la fin.

On a dans l'ensemble du récit une histoire assez sombre, originale, et bien menée. Une atmosphère assez particulière à la fois poétique mais avec un petit côté sinistre mais qui parle quand même d'enfants morts.

Mais la fin... Trop rapide, trop vite expédiée, on se dit "Quoi, c'est tout ?". Spoiler(cliquez pour révéler)Et même si on est dans un album jeunesse, c'est un peu trop happy end à mon goût au vu de l'ambiance globale de l'album.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Parcker 2020-06-30T19:11:11+02:00
Les Petites Reines

J'ai écouté ce livre en audio, et je doit avoué que je ne croyais pas vraiment que j'allais apprécier ce livre. Premièrement c'est un livre jeunesse, ensuite c'est un livre français (j'ai tendance a avoir une préférence pour les romans étrangers anglophones). Toutefois, j'ai vraiment aimé cette histoire, c'est léger, c'est agréable et très addictif. La lectrice de roman audio, Rachel Arditiest, est très doué comparer à celles que j'ai déjà écouté auparavant.

Bref, très bonne histoire, je recommande aux petits et même aux plus grands!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Esdia 2020-07-26T09:34:33+02:00
Si on chantait !

Issu d'une très belle initiative, j'ai décidé de lire ce livre après toutes les critiques positives que j'ai pu lire, et j'ai été un peu déçue.

Si l'histoire en elle-même est mignonne et j'ai beaucoup accroché à la première partie. Mais elle s'éparpille un peu dans tous les sens dans la deuxième partie et l'espèce de morale en fond sur les inégalités de richesses est noyée dans des personnages et des situations étranges et improbables et des discours un peu forcé.

J'ai beaucoup aimé les personnages des enfants, ceux de la grande famille, Louis-Edmond, Tibère et les autres. Je n'ai pas du tout adhéré au personnage de la mère par contre.

Une lecture qui reste quand même bien sympathique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jeanneau 2020-08-01T10:29:38+02:00
Les Petites Reines

Je recommande pas

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jeanneau 2020-08-01T19:17:14+02:00
Les Petites Reines

Très déçu de ce livre. Je recommande pas

Afficher en entier
Les Petites Reines

Honnêtement ce livre ma dégoûte. Par ses descriptions. Je n'aime pas le style d'écriture de l'autrice

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Marine-Labat 2020-08-06T18:32:50+02:00
Songe à la douceur

C’est une belle histoire, par son format original et par sa poésie, que je conseil lorsqu’on a envie de s’évader, et qui nous laisse rêveur.se à la fin.

https://lesmonologuesdelesprit.wordpress.com/2020/08/06/songe-a-la-douceur-clementine-beauvais/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mcchipie 2020-08-07T10:25:12+02:00
Les Petites Reines

Au début, je n'ai pas été le moins du monde emballée. Je ne vais pas mentir, je trouvais beaucoup trop gros le fait que la gamine était la bâtarde du mari de la "présidente de la république". Entre autre, naturellement.

Mais, l'écriture était assez fluide, et sans m'en apercevoir, j'ai tourné les pages et j'ai commencé à lire avidement, jusqu'à la fin.

L'histoire n'est pas banale, et c'est une belle revanche sur le harcèlement, dont peuvent être victimes, parce qu'ils sont obèses, parce qu'ils ont un visage disgracieux ne répondant pas aux critères de beauté.

Sous couverture humoristique, ce roman léger aborde l'adolescence, l'amour, le harcèlement, le dépassement de soi, la compassion, l'autosatisfaction, et les réseaux sociaux.

Au final, j'ai beaucoup apprécié. Je ne regrette pas d'avoir persévéré au début, et je relirai certainement des romans de cette auteure!

http://mcchipie.over-blog.com/2020/08/les-petites-reines-clementine-beauvais.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MlleViolette 2020-08-09T08:54:30+02:00
Les Petites Reines

Au vu des avis sur ce roman, je suis complètement passée à côté. Mais pour moi, ce n'est pas possible. Ma lecture fut une accumulation de soupirs, de levées de yeux au ciel et d'une profonde lassitude.

D'une part, il s'agit peut-être d'un signe que les livres jeunesses ne sont plus faits pour moi. Cependant, d'autres facteurs et raisons s'accumulent pour former un roman qui pour moi est complètement raté.

Premièrement, dès les premières phrases, j'ai compris que le style de l'auteur n'était pas pour moi. Je n'aime pas du tout ce style d'écriture simplet, familier. Je veux bien que l'histoire se passe du point de vue d'une adolescente mais clairement certaines de ses pensées étaient complètement hors propos et j'y reviendrai. Toujours est-il que cette forme de narration où on insère des bruitages entre crochets pour décrire des sons, des segments écrits à la manière d'une pièce de théâtre avec les noms précédant la réplique, des mots brutalement écrits en majuscules... tous ces éléments m'ont juste rappelé le style de fanfictions que je trouve bâclées et déteste lire. Pour moi, ce n'est pas possible, j'ai l'impression de perdre mon temps en lisant cela, faisant intégrer à mon cerveau de mauvaises informations (car il y a de nombreuses fautes d'orthographes, voulues heureusement (enfin j'espère), dans les "commentaires" des internautes). Bref, le style ne me convenait pas du tout. Quand, je lis, c'est également pour apprécier un contenu stylistique, des émotions retranscrites, pas pour observer le discours d'une adolescente immature (désolée). SI ce livre est censé être humoristique, il n'a pas pu m'arracher un seul sourire, le niveau de blagues est juste... extrêmement lourd et boderline pour moi.

Ensuite, le personnage de Mireille. Je n'ai absolument pas pu m'y attacher : à mes yeux, elle est insupportable. Contrairement à ce qui est relaté dans le récit, je la considère absolument immature même si elle se persuade du contraire. Lire presque 300 pages sous son point de vue était une torture. Ses pensées ne sont qu'un mix de toxicité, de railleries sur les autres protagonistes et de pensées sexualisant le personnage de Kader, qui a presque 10 ans de plus qu'elle. Un vrai plaisir.

Enfin, le point le plus critique selon moi, qui fait que cela ne passe pas, c'est la maladresse avec laquelle certains sujets sont traités. Plusieurs passages sont plus que limites et je trouve ça complètement inapproprié de mettre cela dans les mains d'un enfant/adolescent. En premier lieu, le thème central du harcèlement est complètement survolé, traité avec légèreté, presque minimisé et tourné au grotesque. Le moment où Spoiler(cliquez pour révéler)Malo apparaît prêt à poignarder Mireille est tout bonnement ridicule, le harcèlement ne se résume pas à une personne torturée qui se défoule sur des souffre-douleurs, cela semble même moquer vis-à-vis d'un sujet aussi grave. J'ai du mal à exprimer ce point, mais le manque de traitement de l'impact du harcèlement m'a vraiment prise de court et déçue. Puis, quand je disais que suivre les pensées de Mireille était insupportable, je parlais aussi des énormes bêtises qu'elle prolifère sans arrêt. Notamment sa définition complètement à côté de la plaque du féminisme et de la vision qu'elle y porte. Ensuite, la toxicité constante de ses remarques ; jalousie inappropriée envers toute personne s'approchant de son crush obsessionnel sur Kader, la manière dont elle se compare sans arrêt aux autres ''boudins'' pour se sentir mieux vis-à-vis d'elle-même (Oh Astride est plus grosse que moi, tant mieux, je ne suis pas la plus rondouillette de toutes, ça va alors), son traitement absolument irrespectueux avec sa mère... J'allais oublier son absurde point de vue sur l'homosexualité et l'attirance physique : toucher le corps (en l'occurrence le bras) d'une personne de sexe opposé sans ressentir une explosion d'hormones est considéré comme de l'homosexualité. Et elle balance ça à son "amie" (peut-on même considérer cela une amitié quand une des filles se comporte de manière aussi toxique avec l'autre) "voilà c'est bon je viens de te démontrer que tu es lesbienne, donc tu l'es point, je l'ai décrété moi Mireille donc c'est la vérité". C'est absolument déplacé et stupide, je suis toujours aussi choquée de cet irrespect envers la question de l'attirance et de la considération de la communauté LGBTQIA+.

Je me suis concentrée sur quelques points, mais bien d'autres ternissent ce livre. Je me doute bien que mon commentaire ne va pas être apprécié, mais je considère qu'à partir du moment où on met un personnage en scène dans un livre jeunesse au public influençable, qui véhicule des idées plus que problématiques, sans offrir une once de recul sur ses propos, ce n'est pas acceptable. Je ne peux pas laisser passer ces propos irrespectueux sans ouvrir ma bouche.

Je ne recommande absolument pas cette lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elodie-Liseuse 2020-08-12T20:07:32+02:00
Si on chantait !

Roman jeunesse écrit part treize auteur(e), sur divers thèmes, comme la différence entre milieu défavorisé et milieu privilégier, l'amitié, la protection de l'enfance et tant d'autres sujets mélanger pour créer cette histoire hors du commun et cela en faveur du Secours Populaire afin de promouvoir la culture pour tous.

Et j'ai apprécié ma lecture sans réellement adhérer à tout dans l'ensemble. Certains chapitres étaient un délice à dévorer (surtout celui de Clémentine Beauvais), tandis que d'autres étaient vraiment moyens. Ce que j'aime en général avec ce genre d'ouvrages c'est de pouvoir découvrir de nouvelles plumes et surtout voir si j'aimerai en lire plus pour certains auteur(e)s et la pour plusieurs je reste sceptique. Ce qui rend finalement la lecture inégale dans son ensemble, mais c'est le jeu.

Pour en revenir à l'histoire, nous faisons la rencontre de la famille Adamantin composés de la maman et ses huit enfants dont Ambre qui est l'héroïne principale, elle vit avec une mère volage et souvent absente, elle doit donc s'occuper de ses frères et soeurs toute seul. Il y a aussi la famille de Louis-Edmond, riche famille qui vie dans l'opulence. Ce dernier le vie d'ailleurs très mal, car unique enfant et avec des parents qui ont d'autres occupations que de s'occuper de leur enfant, Louis-Edmond se sent seul. Il va se lié d'amitié avec Ambre et connaitre des aventures toutes plus loufoque les unes que les autres.

Le contraste entre les deux milieux est flagrant, que ce soit le manque d'amour et de contact d'un côté, comme le manque d'argent et de parent fiable sur qui compter de l'autre. Le fais de faire intervenir le service de protection de l'enfance dans l'histoire est aussi bien amenée. Mais et il y a un mais, j'ai trouvée la suite de l'histoire bien trop loufoque. J'ai finalement eu beaucoup de mal a apprécié ma lecture une fois certaine grosse ligne mise en place. Le sujet de base pourtant important et bien amener, c'est vite retrouver submerger par une intrigue qui part en cacahuètes. Le genre d'intrigue et de retournement de situation plus illogique les une que les autres. Les bases qui étaient pourtant si réalistes, se sont vu être chambouler par des retournements de situation toutes plus loufoque les unes que les autres. Et même si le roman se veut dans ce genre, j'ai été finalement déçu de ma lecture sur le dernier tiers.

Cela n'en reste pas moins une histoire vraiment sympa pour de jeune lecteur et qui prônent de belle valeur. Et c'est aussi une belle action que d'acheter ce roman pour aider le Secours-Populaire. Vous pouvez aussi retrouver le roman en Audio-book sur le Podcast de Pocket-Jeunesse.

Afficher en entier

On parle de Clémentine Beauvais ici :

Dédicaces de Clémentine Beauvais
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Sarbacane : 8 livres

Rageot : 2 livres

Alice : 2 livres

Gallimard Jeunesse : 2 livres

Points : 1 livre

Talents Hauts : 1 livre

Eyrolles : 1 livre

Alice jeunesse : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array