Livres
511 276
Membres
521 936

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Bernard Minier

Né(e) le 1960-08-26 ( 59 ans )
2 055 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par Alias-Rosiel 2015-08-19T20:50:27+02:00

Biographie

Bernard Minier, né à Béziers dans l'Hérault le 26 août 1960, est un auteur français de roman policier.

Bernard Minier grandit à Montréjeau au pied des Pyrénées, puis fait des études à Tarbes et à Toulouse avant de séjourner un an en Espagne. Il vit aujourd’hui dans l'Essonne en Île-de-France.

Il fait d'abord carrière dans l'administration des douanes tout en participant à des concours de nouvelles avant de franchir le pas et d'envoyer un manuscrit de roman à des éditeurs.

Il publie son premier roman, Glacé, en 2011. Salué par la presse, Glacé a très vite connu un large succès public et a été traduit ou est en cours de traduction dans une dizaine de langues, dont l’anglais. Il rencontre le même succès dans plusieurs pays européens.

Glacé met en scène le commandant Servaz, un policier de Toulouse profondément humain et lettré, confronté à une série de crimes aussi épouvantables qu’incompréhensibles dans les Pyrénées au cœur de l’hiver.

Son deuxième roman, Le Cercle, paru en octobre 2012, renoue avec le même personnage et se situe cette fois dans le milieu d’une petite ville universitaire du Sud-Ouest.

[Source : Wikipédia]

Afficher en entier

Classement dans les bibliothèques

Diamant
745 lecteurs
Or
1 394 lecteurs
Argent
853 lecteurs
Bronze
440 lecteurs
Lu aussi
521 lecteurs
Envies
1 223 lecteurs
En train de lire
120 lecteurs
Pas apprécié
80 lecteurs
PAL
1 688 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 7.9/10
Nombre d'évaluations : 1 304

0 Citations 699 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Bernard Minier

Sortie France/Français : 2020-05-20

Les derniers commentaires sur ses livres

Commentaire ajouté par CelinedeRoany 2020-06-17T06:56:01+02:00
Glacé

Du glauque bo-bo creux mais efficace. Un peu comme lorsque tu lis du Mary Higgins Clarke (le glauque en moins). Tu sais qu'il n'y a aucune réflexion demandée derrière, que c'est juste des mots et de l'action ; ton intellect te dit que tu pourrais avoir des lectures un peu plus élevées - oui, dans le polar, il y a des tas de lectures élevées possibles, comme Toute la violence des hommes de Colize, ou Double Amnésie de Celine Djn-, mais tes bas instincts te poussent à continuer. Dommage que ça repose sur une invraisemblance (non non, t'inquiète, je ne vais pas spoiler).

Je n’avais jusque là lu qu’un seul ouvrage de Bernard Minier (M Le bord de l’abîme) et je voulais comprendre ce qui pouvait attirer 20 000 lecteurs en 4 jours pour son dernier. On m’a conseillé de me faire la série des Martin Servaz, ce que j’ai commencé.

Ce deuxième roman confirme la première impression ressentie. J’ai la sensation de lire comme du Harlan Coben, sauf que l’un vous accroche avec ses « Et si » et Minier avec une ambiance et un point de départ un peu beurk. Dans les deux cas, je n’aurais pas réfléchi et j’aurai oublié l’intrigue en quelques mois, mais dans l’intervalle la lecture n’aura pas été désagréable ni trop sollicité mes neurones.

De positif, je retiendrai ceci :

- C’est bien écrit, j’entends par là que l’écriture se fait oublier.

- Les personnages sont bien campés, ils ont chacun leur psychologie propre. Beaucoup trop caricaturaux à mon goût, au point qu’on dirait parfois que l’auteur coche des cases, mais bien différenciés, ce qui n’est pas le cas d’un tas de polars que je n’ai pas du tout aimés comme La fille sans peau.

- Il y a une atmosphère et c’est la grande force de Miniez. Le début du livre est à cet égard vraiment époustouflant, c’est après que ça dérape. On sent l’ambiance particulière de cette vallée, le poids de l’isolement, accentué par la neige, l’ambiance glauque des lieux visités.

- On a envie de savoir ce qu’il va se passer. Rien à dire. Malgré tout ce que je peux reprocher au roman, je voulais savoir ce qu’il allait se passer après.

Sur le négatif, il y a pas mal à dire aussi :

- J’ai horreur, mais vraiment horreur des leçons de morale à deux balles assénées entre deux pages. Que l’auteur ait des convictions ne me pose aucun problème. Que ses opinions ne soient pas les miennes ne pose aucun problème. Mais qu’on me glisse entre deux pages d’action dix pages de pamphlet, ça, ça a le don de m’irriter. Les polars nordiques ont connu le succès grâce à la critique sociale qui était étroitement imbriquée dans l’enquête policière. Hennig Mankell était passé maître du genre, qu’il a popularisé, en explosant l’image romantique et idéale que tout le monde avait du modèle social-démocrate suédois. Ce qui est magistral chez ses auteurs et ses collègues (Jon Michelet, Stieg Larsson, Jo Nesbo, Gunnar Staalesen, etc.), c’est que l’enquête policière, toute aussi passionnante et haletante soit-elle, est matière à dénonciation. En l’occurrence, on sent bien dans Glacé une petite tentative de s’inscrire dans cette dynamique, mais elle tombe complètement à plat. On a l’enquête, et on a des personnages qui expriment des opinions débarquées d’on ne sait où. On comprend bien que pour l’auteur, les patrons, l’argent, le profit, l’entreprise, tout ça, c’est le mal, mais il n’y a pas vraiment de rapport avec l’histoire. Du coup, ça m’énerve, parce que je n’ai pas envie de lire un manifeste de Fakir pendant que je me relaxe avec un thriller.

- Il n’y a pas de thème. Ok, on cherche un meurtrier, mais le thème derrière ça… On n’apprend rien non plus, on n’a pas à réfléchir sur soi-même, sur ce qu’on aurait, sur le pourquoi et le comment… un peu comme un petit vin de pays. C’est pas désagréable, mais c’est court en bouche. Pas sur que je me souvienne de quoique ce soit dans un an.

- Un des pivots du roman repose sur un truc impossible. Alors toi, lecteur qui ne connait pas la loi, tu t’en fiches, mais moi, j’ai un peu l’impression d’être prise pour une pomme. Comme si l’auteur soit n’avait pas fait l’effort de bétonner son histoire (=paresse intellectuelle, péché mortel), soit s’était dit « de toutes façons, ils n’y connaissent rien » (=foutage de gueule des lecteurs, péché mortel). Dans les deux cas, c’est pas joli joli. Tu comprendras que je ne puisse pas en dire plus pour ne pas spoiler, mais je suis ouverte aux mp.

- La pédanterie de Servaz avec ses citations latines. Je sais qu’on nous dit dans les cours d’écriture de caractériser le personnage, mais là, c’est vraiment too much. Associé avec le paragraphe précédent…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mystery 2020-06-17T16:01:27+02:00
N'éteins pas la lumière

J'ai eu un peu de mal à rentrer dans l'histoire, mais une fois dedans , difficile de lâcher prise .

Je vous adore monsieur Minier, un thriller glaçant qui nous emmène sur les chemins de la perversité de l'être humain.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sann51 2020-06-19T11:53:53+02:00
Une putain d'histoire

Une première pour moi, je ne connaissais pas Bernard Minier et je n'ai pas été déçue. Cette histoire nous tient en haleine tout le long et le final inattendu ! belle découverte

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mine1205 2020-06-19T20:38:31+02:00
La Vallée

j'adore cet auteur, ses romans sont toujours aussi noir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par devoreuselivre22 2020-06-22T19:11:18+02:00
Sœurs

C'est le premier livre que je lis de cet auteur et j'adore. J'ai adoré l'enquête et la fin.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maria1957 2020-06-23T23:31:01+02:00
La Vallée

Un très bon Minier c'est dommage qu'il se lit vite tellement il est prenant.

A lire absolument si on aime lire du Minier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ceaime2B 2020-06-26T17:48:13+02:00
La Vallée

Un thriller qui pourrait s'insérer entre "Sueurs froides" et "Les rivières pourpres" pour l'angoisse et le malaise qu'il réussit à transmettre au lecteur que je suis.

J'ai aimé...mais pas tout le temps.

J'apprécie les situations tendues jusqu'à l'extrême mais parfois c'est presque trop.....à mon goût.

Les rapports humains, ambigus à souhait , j'ai adoré.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sandycot 2020-06-27T08:54:23+02:00
La Vallée

un thriller parmi d'autres, de bonne facture mais qui ne retiendra pas l'attention plus que ça...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thimalda 2020-06-28T16:42:13+02:00
Glacé

Premier roman de l'auteur et agréablement surprise. Le livre n'a pas été un coup de cœur car il fut assez long (je pense que 100 pages de moins n'aurait pas fait de mal) et que le dénouement de l'histoire ne m'as pas convaincu plus que cela. Néanmoins, l'histoire fut très prenante et j'ai aimé me plonger dans ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Karine38 2020-06-30T19:33:18+02:00
Sœurs

Très bonne lecture mais un peu déçu par la fin que je trouve un peu trop rapide.il me manque un petit quelque chose.

Afficher en entier

Dédicaces de Bernard Minier
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Pocket : 12 livres

XO Editions : 10 livres

Lizzie - Univers audio : 1 livre

France Loisirs : 1 livre

12-21 : 1 livre

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode
Array