Livres
505 456
Membres
513 146

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Ajouter un extrait


Liste des extraits

Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:51:22+02:00

— Les apparences sont parfois trompeuses, mademoiselle Cousture. Holmes est célèbre car son assistant écrit des histoires et les vend. C’est un détective avec un chroniqueur à sa botte. Mais qu’en est-il des cas dont nous n’entendons jamais parler ? Ceux qui ne sont pas publiés ? Et ceux où des gens meurent à cause des erreurs grossières de M. Holmes ?

— Des morts, monsieur ? demanda-t-elle.

— Avez-vous entendu parler de l’affaire Openshaw, mademoiselle ?

La jeune femme secoua la tête.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:51:14+02:00

— Je suis désolée, dit Mlle Cousture. Je ne voulais pas vous offenser. Je ne connais rien à ces affaires de détectives. Tout ce que je sais c’est ce qu’on dit de M. Holmes. Je vous prie de m’excuser, monsieur.

Il acquiesça avec un petit grognement et s’assit enfin dans son fauteuil près du feu.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:51:05+02:00

— Balivernes, rétorqua-t-il en souriant. Mais il est vrai que Holmes n’a jamais souffert pour son art. Sais-tu combien le roi de Bohême l’a payé pour trois jours de travail ?

— C’est pour cela que tu ne veux pas reconnaître son mérite ? Tu t’estimes lésé ?

— Tu admettras que je n’ai pas été chanceux dans ma carrière. Ni en amour.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:50:58+02:00

— Je suis détective privé ! Et j’ai enquêté sur plus d’affaires que vous ne pouvez l’imaginer.

— Ha. Détective, vous ? Comme Sherlock Holmes ? Nous n’avons jamais vu votre nom dans la presse, il me semble.

Le patron secoua la tête d’un air accablé.

— Mon Dieu, mon Dieu. Le CID idolâtre Sherlock Holmes, comme tout le pays. Quelle déception. Moi qui espérais que Scotland Yard emploie des hommes plus fins que cela.

— Vous avez une haute opinion de votre personne, Arrowood, dit l’agent, irrité. Vous ne me ferez pas croire que vous pourriez résoudre les affaires qu’il a démêlées. Holmes a plus d’esprit que quatre hommes réunis.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:50:50+02:00

— Vous n’arrivez pas à la cheville de Holmes, Arrowood, cracha Coyle, jetant encore de l’huile sur le feu. Regardez-vous ! Vous n’êtes qu’un vieux limier fatigué, qui gagne sa croûte en traquant des endettés avec votre homme de main. On dit aussi que vous êtes doué pour prendre sur le fait les femmes des cocus. Vous aimez ça, on dirait.

Je sentis que le patron était de nouveau à deux doigts d’éclater.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:50:40+02:00

Il repoussa son plateau vers le bord de la table, laissant bien en vue le Daily Chronicle. Le patron ne put s’empêcher d’y jeter un œil et son expression changea quand il déchiffra les mots à l’envers. En gros caractères, le titre annonçait :

SHERLOCK HOLMES RÉSOUT LE MYSTÈRE DES OREILLES COUPÉES EN SEULEMENT DEUX JOURS ! L’ASSASSIN DES DEUX VICTIMES ARRÊTÉ À ALBERT DOCK !

Il déglutit avec difficulté et, comme si de rien n’était, il insista :

— C’est une affaire extrêmement urgente.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:50:33+02:00

— Peut-être n’a-t-il pas su lire les indices. Son fameux flair a peut-être été affecté par la position de l’homme qui demandait son aide. Sherlock Holmes n’est pas, après tout, le seul à croire que la noblesse est plus fiable que nous autres, communs des mortels. Ou peut-être, bien que j’hésite à le suggérer, peut-être le Grand Détective a-t-il été aveuglé par la somme faramineuse qui lui était promise. Il voit les femmes comme des créatures émotives, Watson l’écrit à maintes reprises. Holmes ne les prend pas au sérieux.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:50:26+02:00

— Mais cela aurait pu être vrai, ajouta-t-il avec bonhomie. C’est cela que je voulais vous montrer. Il y a tellement de zones d’ombre dans cette affaire qu’il aurait fallu continuer l’enquête. Holmes n’a pas songé un instant à mettre en doute la parole du roi. Il s’est simplement fié à son rang en ignorant les nombreux indices qui montraient qu’il y avait une histoire derrière l’histoire officielle. Ce qui est vrai dans mon récit, cependant, c’est que le roi, après avoir épousé celle qu’il convoitait, entretient la cousine de sa femme. Tout le monde le sait. Sa pauvre épouse est si humiliée qu’elle mène une vie de recluse.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:50:20+02:00

— Les gens comprendront que Holmes n’est pas le seul détective de Londres, on nous sollicitera pour des affaires intéressantes. Vous pourrez même être mon chroniqueur, comme Watson, s’esclaffa-t-il. Si seulement vous saviez écrire, vieille branche.

Afficher en entier
Extrait ajouté par Irene-Adler 2019-07-04T09:50:13+02:00

— Vous devez avoir une vie très intéressante. J’ai lu toutes les aventures de Sherlock Holmes. Il est extraordinaire, oh que oui. Un vrai génie.

— Vous feriez mieux de garder cet avis pour vous si vous voulez travailler avec nous, dis-je. Le patron ne peut pas l’encadrer.

Afficher en entier

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode