Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par armel86

Extraits de livres par armel86

Commentaires de livres appréciés par armel86

Extraits de livres appréciés par armel86

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Ce livre traînait dans ma pile à lire depuis un sacré bout de temps. Je me suis décidée à la lire car je n'en n'attendais pas grand chose. Finalement, j'ai été un peu surprise, je m'attendais à une banale histoire d'amour qui se termine mal sauf qu'il y a quand même une sacrée dénonciation de l'amour qui sert de prétexte. Retraverser l'histoire de Gwen était un peu délicat, surtout parce qu'on connaissait l'issue de l'histoire, mais au final, j'ai plus apprécié que ce que je ne le pensais en commençant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 29-05
C'était une lecture assez étrange. Je me suis plongée dans un univers que je ne comprenais pas vraiment et extrêmement flou. Alors au début, ce n'est pas trop dérangeant parce qu'on pense que les explications vont venir au fur et à mesure. Sauf que cette fois, j'ai beau eu attendre, le dénouement a beau avoir eu lieu, je ne comprends pas comment. Donc livre m'a paru un peu long et ennuyant et je suis bien contente de l'avoir terminée. Je pense que si cela avait été un peu plus explicite, la lecture aurait pu être un peu intéressante.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-05
Le premier tome de cette duologie a vraiment été extra sur tous les points ; l'intrigue et les personnage principaux nous sont présentés, l'univers expliqué en détails et le tout avec une écriture prenante. Le fait que l'histoire alterne entre les quatre points de vue des quatre personnages principaux est super enrichissant ; on découvre les personnages en étant plongé.e.s dans leurs pensées mais aussi grâce aux opinions des autres personnages. Par exemple, Vesper semblait à la lecture de son chapitre sympathique, et après quelques pages, on découvre que les autres la trouve hautaine et antipathique. La même chose pour Cormak qui paraissait peu confiance et on retrouve une autre version de lui hypra égocentrique imbuvable. Enfin, tout ça pour dire que ce bouquin est hyper diversifié, il y a pleins d'informations, de détails et de mystères et tous les personnages sont uniques dans leurs genres. J'ai vraiment hâte de lire le second tome, surtout après cette fin si horrible !
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-05
La plume d'Emile Zola fait toujours un certain effet à ses lecteurs.trices même si on l'a déjà croisée plusieurs fois. Les longueurs sont certes très, très, très longues mais quand l'action nous emmène avec elle, les mille et une descriptions deviennent intéressantes. Les personnages, toujours plus complexes, nous intriguent et nous lassent en même temps. L'univers très glauque dans lequel nous sommes plongés est répugnant et fascinant à la fois. C'est du Emile Zola quoi.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-05
Une nouvelle pièce qui interroge la société de l'époque à travers la plume de Molière. Tous les thèmes d'une comédie habituelle sont tous abordés et cela est l'assurance d'un bon moment de lecture.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-05
En commençant ma lecture, je ne savais pas exactement à quoi m'attendre. Je savais que j'allais prendre une grande claque de réalité dans la figure, mais elle a surpassé mes attentes. Être plongé.e dans un monde aussi sexiste et violent m'a réellement bouleversé. L'histoire de Rana est passionnante, elle happe dès la première seconde et on a parfois du mal à s'arrêter de lire. Mais parfois, c'est tellement trop dur qu'il faut fermer le livre, juste quelques minutes, pour digérer. Il est impensable dans nos pays occidentaux de cautionner ce genre de maltraitances, physique, morale et psychiques sur une personne parce que c'est une femme. L'Occident a encore beaucoup de progrès à faire pour que ses sociétés soient complètement égalitaires, que toutes les discriminations de tous les genres soient éradiquées, mais ce n'est rien comparé à des pays comme l'Arabie Saoudite. Mais comme Rana l'a si bien fait, il faut continuer d'y croire et de se battre puisque chaque victoire est un énorme pas fait vers l'avant et peut-être qu'un jour on regardera derrière nous et on verra au loin les spectres du sexisme et de la violence.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 18-05
Quoi de mieux qu'une petite dose de Molière de temps à autre pour passer un bon moment de lecture et découvrir un peu plus les grands classiques de la littérature française. Cette pièce de théâtre est très connue et on comprend pourquoi quand on la lit. C'est un incontournable d'humour et de réflexion sur la société du XVIIème siècle.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 18-05
Le résumé de ce livre m'a beaucoup plu à première vue, mais lorsque j'ai commencé l'histoire, j'ai eu quelques réserves. Pour une fois, j'ai eu un peu de mal avec le personnage masculin et pas avec l'héroïne. Autumn est une femme forte et intelligente, qui sait ce qu'elle veut et qui se battra pour l'obtenir tout en protégeant ce qu'elle aime. Mao est un petit peu plus différent ; certes il protège toutes les personnes à qui il tient, mais qu'avec l'aide de la violence, encore et toujours. C'est compliqué de cautionner cela, car on peut protéger et prendre soin des personnages que l'on aime autrement. Donc la première partie de l'histoire a été un peu compliquée, certaines chapitres étaient plus passionnants que d'autres. Néanmoins, dans la seconde partie, cette violence physique a été totalement différente et finalement, j'ai préféré. Il y a de réels enjeux et la solution n'est pas la violence, mais au contraire, l'amour. Donc j'ai largement préféré la seconde partie à la première, même si celle-ci était intéressante à lire puisque le changement qui s’opérait dans la relation entre Mao et Autumn était adorable à voir.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-05
J'ai beaucoup entendu parler de ce livre. Le résumé me tentait bien, il était assez explicite et mystérieux pour m'intriguer et me donner envie de découvrir l'univers de November. Et je n'ai pas été déçue. C'est le genre de lecture qui nous prend un peu la temps le temps que l'on comprenne exactement les enjeux et les personnages, mais une fois les cinquante premières pages passées, ma foi, ce n'est que du plaisir. Je me suis plongée dans le mystère de cette Académie lugubre où tout prend des proportions énormes ; un simple coup d'oeil peut être à la fois une déclaration de guerre ou bien un contrat d'alliance. Les clans rendent l'histoire encore plus palpitante, on essaye de deviner qui est qui, qui a fait des alliances avec qui, qui compte attaquer qui et tout ça. Evidemment, puisque nous, lecteurs.trices, nous avons rarement tous les éléments, il est difficile de taper dans le mille. Néanmoins, il y a certaines choses qui se sont révélées évidentes et j'ai trouvé cela un peu dommage, car de l'autre côté, l'intrigue est menée d'une main de maître. La romance est également intéressante même si bon, dès le début nous savons ce qui va se passer entre les deux mais bon, une petite romance simple de temps en temps, ça ne fait pas de mal. En tout cas, j'espère sincèrement qu'il y aura une suite, parce que pour moi, ce premier tome c'était un avant-goût. Un très bon avant-goût.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 06-05
On m'a beaucoup parlé de ce livre et j'avais peur d'être déçue. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre, ce qui allait se passer et dans quel été j'allais sortir de ma lecture. Les premiers chapitres ont été compliqués et la suite, je ne l'ai pas vue passer. J'ai dévoré ce livre, j'aimé la romance, la mise en valeur de la nature, le côté roman d'apprentissage et surtout de renaissance. Il y a beaucoup de larmes retenues de peur qu'elles ne s'arrêtent jamais. J'ai également beaucoup ri ; la particularité de ce livre est qu'il est rempli d'humour. Le mélange d'émotions est fatal. Pour conclure, je suis marquée à vie par ce livre et le message qu'il fait passer : ne jamais abandonner.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
En lisant la première page, j'ai été déçue de ne pas retrouver la correspondance épistolaire mais je m'en suis vite remise. J'ai découvert une nouvelle facette de leur relation qui m'a beaucoup plu. Les découvrir plusieurs mois plus tard et observer leurs évolutions quotidiennes est très enrichissant. On a tous déjà ressenti ces sentiments qui envahissent Max et Flora chaque seconde. Il est assez facile de s'identifier à eux, à leurs problèmes et leurs peurs. J'ai adoré suivre leurs combats respectifs et communs et j'ai sincèrement admiré tous ces personnages qui sont en marge de la société qui se construisent leur monde à eux. L'ensemble donne un livre très émouvant et marquant. Les folles aventures de Max et Flora, c'est tout un monde.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 05-05
Ce livre a longtemps traîné dans ma pile à lire mais j'ai fini par me lancer. Si j'ai eu un peu de mal pendant les cent premières pages, j'ai vite accroché avec le personnage principal, le fameux Michel Vignaud. Son esprit vagabond m'a beaucoup plu avec le fait qu'il ne veuille pas d'attaches, ne rien devoir à la société. J'ai également aimé que malgré ses nombreuses aventures, sa vision des femmes n'en n'est pas altérée ; il a un profond respect pour toutes personnes qu'il rencontre. L'atmosphère d'avant-guerre est aussi très intéressante, découvrir comment la France a appréhendé la guerre ou si elle la voyait venir la catastrophe. C'est donc une très bonne lecture, à la fois historique et féministe, qui parle aussi de notre société actuelle.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai longtemps attendu ce dernier tome. J'ai mémorisé sa date de sortie et quand j'ai pu enfin le tenir dans mes mains, s'en était déjà fait de moi. Après le tsunami des trois premiers tomes, je ne m'attendais pas à autre chose que du génie pur et dur de la part de l'autrice. Et sincèrement, je n'ai pas été déçue. A tel point, que je me suis faite ballonnée par l'intrigue du début à la fin. Et le pire, c'est que j'ai carrément aimé ça. Evidemment que je ne comprenais rien et que je me creusais les méninges pour essayer au moins d'entrevoir un soupçon de réponses, mais la page suivantes venait défaire tout ce que j'avais échauffé en plusieurs heures de réflexion intense et d'échange avec ma partenaire de lecture préférée. Et quand le dénouement est enfin arrivé, tout semblait clair et limpide, comme ça n'avait jamais été autrement. Et bien sûr, je suis encore plus tombée amoureuse de Thorn et de Ophélie, qui sont probablement le couple le plus improbablement parfait que j'ai pu rencontrer. Evidemment, l'espoir d'un cinquième tome brûle en chaque personne qui a réussit à aller au bout de la tempête des échos. Et si jamais l'auteure a besoin de quelques idées de scénarios pour une suite, il suffit de demander !
Avez vous apprécié ce commentaire ? +2
date : 02-05
Les histoires tristes sont repérables à des kilomètres à la ronde. Pourtant, peu de lecteurs.trices peuvent s'empêcher de succomber à leur charme dévastateur. Je ne fais pas exception à la règle. Il y a des livres comme Five feet apart qui nous vendent de la tristesse dans leur résumé tout en nous mettant en garde contre une potentielle horrible fin. Mais impossible d'y résister. Et il n'y a que nous que nous pouvons blâmer. N'empêche que ce n'est pas vraiment notre faute ; Stella et Will sont irrésistibles. Ils nous entraînent avec eux, que nous soyons d'accord ou pas. Et évidemment, c'est forcément un déchirement de les quitter. Il n'y a jamais assez de pages et l'épilogue est toujours trop court. C'est ce qui fait la beauté de cette lecture. On y va à reculons, on ferme les yeux au moment de tourner la page suivante, on est obligé.e de fermer brusquement le livre en pleine action pour pouvoir respirer deux secondes, et une fois la dernière page tournée, on voudrait tout recommencer du début. C'est comme cela que j'apprécie mes lectures, et j'ai clairement adoré Five feet apart. J'avais vu le film, mais je ne me souvenais plus de la fin, donc l'angoisse m'a tenu tout le long des pages sans me lâcher un seul instant. Il n'y a pas beaucoup de livres qui peuvent se vanter d'être à la fois détestés et adorés, ce sont qui sont les meilleurs, et clairement, Five feet apart fait parti des meilleurs.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette série m'a toujours attiré premièrement car je trouve les couvertures très cool mais aussi par le principe plutôt original de suivre les aventures de Mia mois par mois. Le contexte posé dès le départ est intéressant, le remboursement impossible d'une dette, un père dans le coma et une petite sœur à charge. Mia est un personnage au en couleur, elle paraît déterminée à sauver sa famille, par tous les moyens. Je ne savais pas trop à quoi m'attendre lorsqu'elle rencontre son premier client, Wes. J'ai bien aimé leur histoire, ce qu'ils ont partagé, même si j'ai trouvé que tout allait très très vite, que l'alchimie physique devenait trop rapidement de l'attachement sentimental. Néanmoins, le monde du cinéma à Los Angeles est cool à découvrir, tout comme celui de l'art, dans lequel on est plongé en février avec le Frenchie. J'ai moins apprécié la personnalité de ce client, mais j'ai beaucoup aimé sa vision de l'amour, des sentiments et de l'attachement ; très poétique. Son point de vu artistique est intriguant même si j'ai regretté l'omniprésence de sexe à chaque chapitre. C'est le point négatif de ce mois. Et enfin, le mois de mars pour conclure ; ce client, Tony pour les intimes, est très attachant, tout comme Hector. J'ai trouvé ce mois très rafraîchissent, il se démarque par rapport aux deux premiers, et sûrement aussi des neuf suivants.
Ces trois premiers mois m'ont dans l'ensemble plu, la seule critique que je peux avoir, c'est que ce livre est vraiment très très chaud, et toutes ces scènes ne sont pas forcément utiles en réalité. J'aurais préféré que l'autrice nous immerge davantage dans le milieu de chacun des clients, qui sont tous plus singuliers les uns que les autres, et donc très intéressants. J'attends donc la suite avec impatience et je remercie ma conseillère personnelle (petite dédicace si tu lis ce commentaire) de m'avoir fait découvrir cette série.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 21-04
Le résumé promettait beaucoup. Peut-être trop. L'histoire n'est en réalité qu'un énorme nœud de millions d'intrigues incompréhensibles. L'autrice a rassemblé le maximum de clichés dans une seule même histoire. C'est impossible de tout suivre sans se perdre, surtout avec cette tonne de personnages. J'ai vraiment eu du mal avec ces derniers, avec leurs réactions complètements incompréhensibles et leurs problèmes de gosses de riches. La protagoniste féminine m'a énormément décontenancé, et dans le mauvais sens. J'ai trouvé qu'elle n'a pas vraiment de personnalité changeant tout le temps de sentiments et qu'elle avait des réactions complètement démesurées face à des situations rocambolesques. Comme tous les autres personnages d'ailleurs. Déjà, il n'y en a tellement que c'est impossible de tous les reconnaître et se s'en souvenir donc je ne vois pas l'intérêt d'avoir créer autant de personnages car ils sont pour la plupart très peu exploités. Rajoutons que tous on l'objectif de créer un maximum d'ennuis à tous ceux qui les dérangent. Et pour cela, tout le monde se permet de faire n'importe quoi avec tout le monde. Et évidemment, les parents ne disent rien. En grande partie, parce qu'ils font exactement la même chose. Dernière chose, j'ai trouvé la romance extrêmement mal amenée ; pendant trois cents pages rien et du jour au lendemain, bam ! Il est vrai qu'elle devient plus intéressant dans les cent, cinquante dernières pages mais ce n'est pas non plus la romance de l'année. Et au vu de la fin qui laisse entrevoir un bordel encore plus important dans la suite, je ne pense sincèrement pas lire les tomes suivants. Néanmoins, ce mélodrame aurait pu me plaire si l'autrice avait mieux recentrer l'histoire sur ses personnages principaux et secondaires et non pas toute la population de la ville et si les personnages avaient réellement eu un but, un objectif, si ils ne voyaient pas tous leur tomber dessus en réagissant de manière à créer encore plus de problèmes. Je ne doute pas que ce livre puisse plaire et qu'on puisse l'aimer, mais ce n'est personnellement pas ce que j'attends d'une romance.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ce onzième tome des Colombes du roi Soleil est mon préféré. J'aime le personnage principal et le mystère qui l'entoure. Jeanne avait une vie parfaite, et du jour au lendemain, tout ce qu'elle pensait savoir s'envole. La quête d'identité est l'un des thèmes centraux de cette série, mais j'ai trouvé que celle de Jeanne était vraiment bien amenée, et peut-être même plutôt réaliste. Le monde de la parfumerie m'a aussi beaucoup plu, le fait que Jeanne se batte pur être reconnue en tant que femme dans le métier est très intéressant et la concurrence entre les différentes maisons de parfumeries qui sont prêtes à tout pour attirer l'attention d'un des membres de la famille royale. Une lecture intéressante sur beaucoup de points.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
Mon opinion sur Albert Camus était déjà fait, et il est vrai que j'avais eu un peu de mal avec son écriture mais cette lecture a définitivement changé mon avis. Dès les premières pages, j'ai été emportée par l'histoire, le style et les personnages. Tout est mené d'une main de maître, l'auteur écrit tout, dans les moindres détails. Il est impossible de ne pas plonger dans l'atmosphère qu'il dessine, tant elle est forte et émouvante. Suivre plusieurs personnages dans leur quotidien permet de s'immerger complètement et de comprendre réellement les personnalités de tous. J'ai attendu le dénouement avec beaucoup d'impatience, et mon cœur a pris plusieurs coups au vu de certains rebondissements.
Maintenant, je comprends mieux pourquoi cet auteur est une référence, grâce à cette très bonne lecture pleine d'humanité malgré tout.
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
Une très belle conclusion qui vient remêler le destin de toutes ces jeunes filles que nous avons suivies les unes après les autres. Chacune ont grandi, mûri et toutes se battent pour décider qui elles choisissent d'être dans une époque où les femmes ne sont pas souvent consultées... D'émouvantes retrouvailles d'amies qui ne sont en fait jamais quittées.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Une lecture très rapide et très sympathique. Evidemment, le personnage de Marie-Anne est quelque peu naïve et crédule pendant le déroulé de l'histoire, mais au vu de son âge et de sa condition, cela n'est pas bien surprenant. Et bien sûr, l'intrigue que cela semble se passer de manière facile alors que la réalité historique a prouvé que dévoiler un complot n'est pas si facile que cela. Néanmoins, les personnages restent attachants tous autant qu'ils soient et laissent bien entrevoir l'atmosphère que nous pouvons imaginé à Versailles.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un court roman intéressant qui offre la possibilité de découvrir Versailles. La fiction est mêlée à la réalité historique, avec des personnages dessinés comme on les imagine ; une jeune fille de sang royale qui découvre la court à la fois émerveillé et méfiante, le dauphin qui cherche à attirer l'attention de ses parents ou la favorite qui perd les faveurs du roi au profil d'une autre jeune femme. En tout cas, c'est un plaisir de découvrir ces mythes historiques que sont le roi Soleil et son château de Versailles à travers les yeux d'une enfant.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-04
Ce livre traîne dans ma pile à lire depuis un petit bout de temps. Encouragée par tous les avis positifs que j'ai lu et entendu, et aussi le fait que ce soit un prix Goncourt, je me suis lancée. Et je suis tombée dans un univers qui m'a totalement emportée jusqu'à la fin. J'ai premièrement, absolument accrochée avec la plume de l'auteur qui a réussi à mêler l'horreur de la guerre à une ironie décapante. L'humour est présent dans tout le livre, certains mots ou personnages arrivent à nous faire sourire malgré la situation très glauque. Historiquement parlant, j'ai beaucoup apprécié de découvrir le climat de l'après-guerre, comment les gens ont réussi à reprendre une certaine routine après tous ces morts, et surtout, ce qui a été le plus intéressant, comment chacun et chacune essaye de survivre avec toutes ces morts qui flottent dans le cœur tout le monde ; certains essayent d'oublier avec un cocktail quotidien de drogues, d'autres sont inconsolables et mettent tout leur argent pour honorer la mémoire de ces morts et enfin, il y a ceux qui essayent tirer profit de la situation. Et découvrir le mélange de toutes ces mentalités est exceptionnel. Le pire est peut-être que tout est fait pour qu'il y ait des effets d'écho partout dans l'histoire, peu important ce qui arrive, l'auteur a déjà trois coups d'avances en nous reproposant cette situation trois cent pages plus tard, avec encore plus d'ironie. Tout cela pour dire que ce livre est purement une oeuvre de génie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Enfin la conclusion de cette série. J'avoue que je m'attendais un peu à ce genre d'événements quand j'ai commencé ma lecture, mais ça fait tellement du bien de passer du temps avec Aurélie qu'on oublie un peu. Néanmoins, j'ai trouvé que le personnage principal avait à la fois pas changé et grandement mûri. Ces mésaventures et avancées dans la vie sont rafraîchissantes, n'importe qui peut s'identifier à elle, à ses questionnements, et dans ses échecs comme dans ses réussites. Je suis un peu triste de la quitter une bonne fois pour toute, mais je suis heureuse qu'elle m'ait accompagnée tout de même.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai savouré ce dernier tome. Aurélie a réellement changé, elle commence à s'affirmer dans ses choix et le fait qu'elle soit dans sa dernière année du lycée fait que je me suis sentie porche d'elle, je me suis davantage identifiée à elle que dans les premiers tomes. Sa bande de copains est toujours aussi attachante autant que sa famille. Il n'y avait pas grand suspense en ce qui concerne l'intrigue amoureuse mais cela ne m'a pas spécialement dérangé, j'ai aimé suivre toutes les pensées de ce personnage au en couleurs. C'est une très belle conclusion à une très belle histoire.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai trouvé ce cinquième tome un petit peu plus sombre que les autres, Aurélie se pose beaucoup de questions, et c'est vrai que je me suis identifiée à elle à de nombreuses reprises : l'avenir, les examens, les profs, les amis les jobs, les parents, les amours et toutes les complications qui vont avec. J'ai néanmoins passé un très bon moment, et j'attendais avec une certaine impatience de connaître le dénouement du dernier tome.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Et bien que d’aventures ! Ce tome est assez riche en surprises je trouve, moi qui m’attendais à quelque chose d’assez calme. Aurélie et sa bande amis me plaisent toujours autant, tout comme sa famille que l’on découvre un peu plus au fur et à mesure des tomes. Enfin, une vraie vie d’adolescente avec tous les avantages et les inconvénients que ça a. On sent néanmoins que la fin est de plus en plus proche et j’avoue que j’ai hâte de connaître le dénouement final sans pour autant avoir envie de quitter le monde d’Aurélie.
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0