Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de Apsatou : Mes envies

retour à l'index de la bibliothèque
Le Livre des Anciens, Tome 1 : Soeur écarlate Le Livre des Anciens, Tome 1 : Soeur écarlate
Mark Lawrence   
Bon, ça va être un avis court parce que très franchement, je sais pas quoi dire de plus au vu de ma déception...

Malgré un résumé alléchant, j'ai lu ce bouquin petit bout par petit bout jusqu'à me rendre compte que j'avais beaucoup de mal à comprendre l'histoire. Du coup, je me suis posée pour le lire d'une traite et le résultat est plutôt décevant.

On suite Nona, une petite fille de 9 ans au début du livre recueillit dans un couvent pour être entraînée à devenir une super nonne... Sachant que ces super nonnes peuvent être spécialisées dans différents domaines. Nona grandit au fur et à mesure qu'elle passe les niveaux et en même temps, elle est recherchée car elle a faillit tuer un homme puissant.

Le seul problème c'est que même s'il y a avait quelques bouts d'action, le tout était trop statique, trop plat et surtout ennuyeux ! Une bonne grosse partie de l'histoire (pour ne pas dire carrément tout le bouquin) se déroule dans le couvent. C'est vrai que les Soeurs sont plutôt cool et classes (enfin je veux dire, des Soeurs qui se battent au couteau, c'est pas trop cool ça?) mais ça manque de substance au niveau de l'univers. J'ai commencé à m'ennuyer vers le milieu du bouquin parce que je n'ai compris quelle était précisément l'intrigue. Les différentes tribus sont expliquées mais pas assez pour toutes les comprendre pour bien entrer dans l'univers. Pour moi, ce bouquin n'était pas assez complet et ne m'a pas donné envie d'en savoir plus surtout...

Sur Goodreads, il a une super note et pourtant j'ai l'impression d'être vraiment passée à côté de quelque chose de bien...

En conclusion, un nouvel auteur que je découvre mais c'est malheureux que ce soit avec un bouquin que je n'ai pas apprécié.

par MissEcho
Les Chroniques de Macabacia, Tome 1 : Chevaliers de la Mort Les Chroniques de Macabacia, Tome 1 : Chevaliers de la Mort
Greta Strange   
Comment dire? Lorsque j’ai lu le résumé sur Booknode, j’etais trop emballée, Yeah! Un nouvel Univers fantastique. Hop commande direct. Je trépignais d’impatience devant la boîte aux lettres. Mon paquet arrive enfin! Et la, ho... il est tout petit! A peine 182 pages.
Je ne m’attendais pas du tout à ça. D’apres la 4ème de couverture, je m´attendais à un roman de 500 pages. Avec une vraie intrigue, une vraie longue histoire, avec une fin horrible... Qui finira avec la douloureuse attente d’un second tome.

En fait, c’est un recueil de 4 petites histoires.

4 histoires qui parlent des Faucheurs et de leur univers.

Ces histoires étaient toutes belles, pleines d’emotions et intéressantes. On découvre l’univers de la mort... Une description parfaite. Des personnages attachants. Les pages défilent à une vitesse alarmante... Je l’ai lu en quelques heures!

Par moment j’avais un peu de mal avec le style d’ecriture. Beaucoup de répétitions.
À chaque début de nouvelle, la meme introduction qui revient. Ou l’on explique l’univers, bla bla bla...

En conclusion: les histoires sont belles et j’en ressors éblouie et souriante. Mais je ne m’attendais pas du tout à ce genre et ça m’en laisse un goût amer.

par Alex_Admv
Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur Hunger Games : La Ballade du serpent et de l'oiseau chanteur
Suzanne Collins   
Que dire de ce tome... J'ai aimé retrouver l'univers d'Hunger Games et en apprendre plus sur les premiers jeux. On découvre, à travers ce tome, que les premiers Hunger Games n'ont rien à voir avec ceux vécus par Katniss! [spoiler]Les tributs sont, certes, transporté dans un train mais, au contraire du traitement "privilégié" des tributs lors des Hunger Games auquel participe Katniss, les tributs des toutes premières éditions sont traités comme du bétail. Transporté par des trains de marchandises, dans le noir, sans rien manger ni boire, pour au final atterrir dans la cage d'un ancien zoo où ils sont observés de tous comme s'ils étaient des phénomènes de foire. Un traitement bien différent des Hunger Games qu'on connaît![/spoiler] J'ai également aimé en apprendre plus sur Snow, qui est tout juste âgé de dix huit ans dans ce tome et qui nous semble loin du Snow qu'on connaît malgré que son désir de pouvoir soit déjà bien présente. On en apprend plus sur sa famille également et sur sa vie en général. J'ai également apprécié les quelques références qu'on peut retrouver des premiers tomes. [spoiler]Comme les chansons chantées par Katniss qui, ici, on le découvre, sont composées et chanté par Lucy Gray ou encore l'expression "ce n'est pas fini tant que le geai moqueur n'a pas chanté" ce qui, à mes yeux, fait bel et bien référence aux précédents tomes et au rôle de geai moqueur que Katniss interprète.[/spoiler] Dans ce tome, on rencontre un Snow qui semble plus "humain" que dans les précédents tomes et qu'on voit évoluer petit à petit. J'ai bien aimé le personnage de Lucy Gray, fort caractère, qui ne se laisse pas faire. Une héroïne comme je les aime! En résumé, ce tome est agréable à lire malgré quelques longueurs vers le début selon moi. Il nous permet d'en apprendre plus sur Snow et sur les premiers Hunger Games, très différents de ceux qu'on a pu vivre avec Katniss. On se rend compte qu'au tout début, ils n'étaient pas réellement considéré par un spectacle, que ce soit par la population du Capitol ou par les districts et qu'aucune loi les obligeait à regarder. Tout comme l'arène, au contraire de ce qu'on savait grâce à Katniss, n'était au début qu'un simple lieu abandonné reconvertit en arène et non une arène spécialement crée pour les Hunger Games. En somme, je trouve ce tome plutôt bon bien que je garde une préférence pour les trois premiers.

par Kayane
La Vie secrète des écrivains La Vie secrète des écrivains
Guillaume Musso   
J'ai lu chacun des livres de Musso et c'est la première fois que je suis autant déçue. Je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire et les personnages sont bof. Je me suis ennuyée en attendant le dénouement. J'ai l'impression que maintenant il écrit pour écrire...

par stephy04
La Vallée La Vallée
Bernard Minier   
Le nouveau cru de Bernard Minier vient de paraître et il est fameux. Martin Servaz est de retour sans l’être tout à fait puisqu’il a été suspendu par sa hiérarchie et pourtant cela ne l’empêche pas de voler au secours de Marianne son ex compagne et la maman de Gustav, leur fils. Après un éboulement la vallée est coupée du monde et ses habitants avec elle, alors qu’un tueur en série laisse derrière lui des victimes tuées avec une cruauté inimaginable. Martin va prêter main forte à sa collègue et amie Irène Ziegler, tout en continuant à rechercher Marianne. C’est intelligemment construit, on passe de rebondissements en meurtres sordides et de poursuites en recherches infructueuses. La colère gronde parmi les habitants, il faudra gérer cela en plus. Il y a un côté mystique avec la présence des moines de l’Abbaye, j’ai beaucoup aimé les passages s’y déroulant. Mais ce qui m’a le plus surprise au final c’est bien le thème choisi, je ne dévoilerai rien mais c’est un thème porteur et actuel qui n’a pas fini de faire parler de lui. J’ai aussi trouvé les personnages féminins tous très forts et denses surtout celui de la psychiatre qui a de quoi surprendre. On parle aussi de l’épée de Damoclès sous laquelle se trouve Servaz avec son passage devant le conseil de discipline, on se rend un peu mieux compte de la pression et de la difficulté du métier. Une enquête bien structurée qui foisonne d’informations et de détails de quoi nous mettre l’eau à la bouche. Un pavé dans la marre, qui remue et fait bouger les lignes, une fiction qui s’inspire de faits réels et nous laisse aussi déboussolé. Même si vous n’avez lu aucun des romans de la série Martin Servaz, vous allez pouvoir suivre celui-ci sans soucis, si ce n’est de divulgacher les précédents tomes. Si vous aviez l’intention de les lire, faîtes le de préférence dans le bon ordre.
http://latelierdelitote.canalblog.com/archives/2020/05/20/38295639.html
Nos résiliences Nos résiliences
Agnès Martin-Lugand   
histoire pleine d'emotion et personnages attachants, comme d'habitude un bon moment de lecture
The Dark Elements, Tome 1 : Baiser brûlant The Dark Elements, Tome 1 : Baiser brûlant
Jennifer L. Armentrout   
Bon, je viens de finir ce livre et je dois dire que, comme d'habitude, j'ai été comblée par Madame Armentrout. :)

Avec joie, on retrouve son style d'écriture fabuleux et ces personnages attachants pour plonger cette fois ci dans un univers sombre mélangeant Démons et...Gargouilles.
En effet, une guerre entre deux espèces dans notre monde ? Déjà vu. Une guerre avec des Démons ? Oh, pitié...Une guerre avec des Gargouilles ? Hmm...What ?
C'est donc avec une grande curiosité, et une petite pointe d'appréhension, que j'ai commencé ce roman. Et au final, aucun regret.

On retrouve un monde relativement recherché peuplé de Gargouilles qui ont fait leur coming out dans le monde des humains, d'hommes qui les considère comme leur sauveurs sans savoir que des démons peuplent leur monde en secret et que c'est contre ceux ci que les Wardens mènent leur vraie guerre.

Layla, l’héroïne de ce roman, est une véritable arme dans cette guerre car, grâce à son héritage à la fois Wardens et Démon, elle détient des capacités hors normes, très utile aux Wardens qui l'ont recueilli enfant. Même si ceux ci se méfient toujours autant d'elle à cause de son sang démon. Elle est digne des héroïnes habituelles que l'auteure nous a déjà présenté : forte, belle mais...différente et on s'y attache très vite, on partage très facilement ses émotions pourtant si humaines et on se retrouve plongé avec elle dans ce monde en pleine guerre dans lequel elle semble jouer un rôle important.

On a aussi deux autres protagonistes importants, deux mâles comme seule Armentrout sait les faire :
- Zayne qui est un Warden mais aussi le meilleur ami et amour caché de Layla depuis qu'elle est toute petite, le seul qui ne l'a considère pas comme une menace à cause de son côté démon et avec qui Layla partage tellement.
- Et Roth, démons supérieur à la force aussi incroyable que sa beauté et son sarcasme, qui lui sauve la vie et qui semble en savoir long sur elle. (C'est pour celui ci que mon cœur a flanché, il me fait tellement pensé à Daemon de la série Lux qu'il était naturel que j'en tombe amoureuse aussi facilement. ^.^)

Et avec ces jeunes hommes, on voit bien venir l'inévitable triangle amoureux impossible pointer son bout de nez. Impossible en effet car, Zayne est un Warden et à cause de son sang démon, Layla ne peut embrasser quelque chose avec une âme de peur de la lui dévorer et Roth est un démon, l'ennemi juré de ceux qui l'ont recueilli.

Avec tout ça, j'avais très peur de tomber dans le cliché mais l'écriture et le génie de l'auteure font de ce roman aux ingrédients basiques une petite perle à mes yeux.

La fin est quant à elle assez inattendue, l'action de celle ci se passe rapidement et on a du mal à y croire au début. Hâte d'avoir le deuxième tome, du coup. :)

Je le conseille vraiment. Et il ne faut surtout pas avoir peur de l'anglais qui est très accessible. ^.^

par Pixma33
De larmes et de cendres, Tome 1 : Paulownia De larmes et de cendres, Tome 1 : Paulownia
Oxanna Hope   
Le Chef Suprême sait tout.
Le Chef Suprême voit tout.

Paulownia et sa famille vivent dans le Royaume de Shilla.
Eux, comme tous les habitants, consacrent leur vie à ce Chef Suprême sans qui, ils en sont convaincus, rien ne pourrait exister.

Seulement, quand Paulownia et sa jeune sœur Yon tombent dans un puits à sec, leur destin dérape, leur avenir s’ouvre sur un horizon nouveau,
car souffle au milieu des cendres, la promesse d’une liberté jamais rêvée…

par Tiphs
Maybe, Tome 2 : Maybe Now Maybe, Tome 2 : Maybe Now
Colleen Hoover   
Chronique complète sur le blog
Avant toute chose, je dois vous avouer que je ne fais pas partie des personnes qui ont eu un coup de cœur pour maybe someday. J'avais bien aimé, c'était une belle histoire mais malheureusement mes attentes étaient trop grandes
__*
Ayant tout de même passé un très bon moment lecture, j'ai décidé de me lancer dans ce tome 2 et de voir ce que ça pouvait donner. Pour tout vous avouer cette suite n'apporte pas grand-chose à l'histoire, la fin du tome 1 se suffit à elle-même et pourtant ce tome a été fabuleux.
__×
Ce livre m'a mis des humeurs positives plein la tête. Je suis ressortie de cette lecture avec un sourire scotché sur le visage. En refermant ce bouquin j'avais compris des choses, j'étais sereinne
__×
C'est ce que j'aime avec cette auteure, en plus de sa plume magnifique, c'est qu'elle nous apprend toujours quelque chose dont on pensait déjà connaître la solution. Elle nous montre un thème qu'on vit tous les jours ou peut-être un peu moins et elle nous fait vivre le sujet à travers ses personnages.
__×
Petit par petit on réalise que ce qu'on pensait connaître, que tous les jugements qu'on portait sont faux.  Avec ce roman COHO nous apprend une nouvelle fois la vie. Elle nous fait réaliser les choses.
__×
J'ai adoré retrouver la bande composée de Maggie, Ridge Sydney Bridgette et j'en passe. C'est un plaisir de pouvoir vivre quelques instants de leur quotidien à leurs côtés, pouvoir suivre leur blague, leur humour, leur tristesse, leur peine, leurs erreurs, leur choix et surtout leur pardon.
__×
Ce bouquin c'est avant tout bien sûr une romance mais surtout un roman sur l'amitié et sur le pardon. On y voit des erreurs impardonnables et pourtant tout est toujours pardonné. Même si jamais ce livre n'apporte pas grand-chose à histoire, si vous avez aimé maybe someday vous allez être comblés de pouvoir suivre une nouvelle fois ses personnages extraordinaires et en apprendre plus sur la vie que vous vivez
Together, Tome 1 : Ennemy Together, Tome 1 : Ennemy
Sissie Roy   
Un roman que j'avais eu l'occasion de découvrir lors de sa précédente édition sous le titre d'Ensemble et qui a été très bien retravaillé d'autant plus que l'auteure nous donne ici l'occasion de mieux découvrir les personnages principaux en alternant leur point de vue. En effet, quel plaisir de pouvoir enfin avoir le ressenti de Brian, ce qui m'avait manqué lors de la précédente version.

Abby vit seule avec sa mère à New-York depuis le divorce de ses parents. Alors qu’elle a été trahie de la pire des façons par son ex-fiancé, elle décide de rejoindre son frère Mat qu’elle n’a pas vu depuis plusieurs années (si ce n’est des contacts virtuels) à Los Angeles pour enfin tourner la page sur son ancienne vie et repartir de zéro. Mais rien ne sera facile pour elle car il va falloir qu’elle renoue des liens fraternels avec son frère mais leurs retrouvailles seront « explosives » car ce dernier vient la chercher avec son meilleur ami Brian qui aura de suite réussi à mettre à cran notre douce Abby… Pourtant ils vont bien être obligés de mettre chacun de l'eau dans leur vin car Brian se trouve habiter la même maison que Mat et par conséquent il deviendra le colocataire un peu trop sexy et style badboy d’Abby… Entre provocations, insultes mais aussi moments touchants et poignants nous ne saurons jamais sur quel pied dansé avec ces 2-là!!!

Abby est une jeune fille simple, un brin renfermée et ayant toujours l’impression de déranger et de ne pas être à sa place où qu’elle se trouve. Elle accorde un peu trop facilement sa confiance et cela lui  jouera des tours… En effet, elle a un ptit côté naïf qui la desservira parfois mais heureusement que son "baby sitter", qui n'est autre que Brian, sera là pour la sortir de mauvaises situations. Mais c’est aussi une jeune femme blessée et fragilisée par un passé assez sombre et qui continue de la torturer. Abby peut aussi s'avérer têtue et bornée ce qui lui confère un ptit côté rebelle qui se manifeste par moment... Sa vie n'a rien d'un ptit fleuve tranquille et ses démons ne demandent qu'à la submerger de nouveau ce qui va la chambouler.  A cela s’ajoute cette attirance qu’elle ressent de plus en plus pour Brian mais dont elle doit se protéger car tout le monde lui répète que ce dernier est dangereux et qu’il ne pourra que la faire souffrir. Et pourtant, ce dernier est là quand elle a besoin d’une épaule sur laquelle pleurer, pour la sortir de situations gênantes… Et si finalement c’était elle qui avait raison quand elle pense avoir découvert qui est le « vrai » Brian ?!

Alors Brian c’est vraiment l’image du badboy dans toute sa splendeur : sexy à souhait, piercé et tatoué, au mauvais caractère, qui se fout de l'image qu'il peut montrer aux autres et qui profite des plaisirs de la « chair » avec des filles à qui il ne promet rien de plus que des « amusements »…  On peut résumer ce qu'il aime à sa voiture et les femmes qu'il collectionne lol sans oublier son meilleur ami Mat auquel il semble porter un amour fraternel au point de lui promettre de "surveiller" la ptite sœur de ce dernier nouvellement installée avec eux et de se tenir éloigné d'elle. D'ailleurs dès sa rencontre avec cette dernière on a l'impression que cette mission n'est pas un sinécure pour Brian que j'ai trouvé arrogant, intransigeant, imbu de sa personne et n'hésitant pas à utiliser les gens comme bon lui semble ce qui me donnait envie de lui foutre des baffes.

Le personnage de Brian est un personnage complexe que l'on aime tout autant qu'on le déteste pouvant passer de gentil, doux, adorable et charmant à méchant, détestable, blessant et mauvais. Abby fera souvent les frais de ce changement de comportement. 

Mais on voit bien qu’avec Abby il est tiraillé entre son comportement habituel et une attirance qui devient plus grande de jour en jour et à laquelle il essaye d’échapper sous prétexte qu’Abby est la sœur  de son meilleur-ami Mat… Que cache-t-il ? Pourquoi ne veut-il plus d’attaches envers une fille ? J’avoues que je n’aurai pas eu autant de patience qu’Abby face à son mauvais caractère, à son jeu du chat et de la souris.. et le fait qu’il souffle sans cesse le chaud et le froid.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste. Si certains sot attachants comme Mat et sa petite-ami Harper (qui deviendra une amie sincère et sur qui Abby peut compter), d’autre qui me font me poser encore quelques questions sur leur sincérité comme Kacey (c’est devenue une amie pour Abby, elle est là quand elle a besoin d’elle mais un ptit quelque chose me gêne sans que j’arrive vraiment à savoir quoi ?! Seule la suite me donnera tort ou raison lol) et alors il y a ceux que je déteste comme Sam, Jimmy et surtout Zara grrrrrrr j’leur filerai bien des baffes à ces derniers !!! Mais pour savoir pourquoi c’est à vous de le découvrir car ils ont tous une part importante dans l’histoire que ce soit par rapport à Abby ou pour l’intrigue…

Together nous raconte cette attirance involontaire entre 2 personnages que tout opposent que ce soit leur mode de vie, leur caractère, etc.. Un lien invisible et puissant semble les pousser en permanence l'un vers l'autre bien qu'ils sachent qu'ils ne devraient pas franchir le pas : Abby de peur de souffrir de nouveau et Brian à cause de s promesse faite à Mat "ne jamais toucher à sa petite sœur".

Au fur et à mesure du roman, on va les voir se rapprocher, s'apprivoiser surtout que seul Brian semble comprendre et apaiser Abby. D'ailleurs il deviendra petit à petit son confident et même son "ange gardien" la protégeant de danger que sa "naïveté" l'empêche de voir. Malgré les mises en garde fréquentes de son entourage "Mat et Harper" mais aussi ses nouveaux amis, Abby finit toujours par retourner vers ce jeune homme torturé par son passé mais aussi entre le dilemme que lui impose son cœur et sa raison. 

Entre eux va naître une sorte de relation, que l'on voit évoluer au fil des chapitres du genre "Je t''aime moi non plus" qui nous fera tourner parfois en bourrique car quand on croit enfin qu'ils vont pouvoir vivre leur histoire, leur "situation" (elle est la sœur de Mat et lui est le meilleur ami de ce dernier à qui il a promis de se tenir loin de sa sœur) leur revient tel un boomerang et leur posera un gros cas de conscience. Ils nous livreront leurs peines, leurs doutes, leurs peurs, leurs sentiments. 

La plume de l’auteure Sissie Roy est hyper fluide et les mots glissent d’eux-même pendant notre lecture, elle contient une belle sensibilité qui fait que l’on ressent les sentiments des personnages. Les rebondissements et le suspense sont tellement bien dosés qu’on reste suspendu aux mots jusqu'à la fin du tome ce qui attise notre curiosité mais aussi nous tient en haleine tout au long de notre lecture !!!

La narration est à la 1ère personne avec alternance de point de vue de nos 2 personnages (rappelez-vous c'est ce qui m'avait manqué dans ma 1ère lecture de l'ancienne édition). Cela nous permet d'avoir leur ressenti, comprendre certaines situations et/ou comportements.

En conclusion, je vous invite à découvrir sans plus attendre ce 1er tome coup de cœur d'une série qui saura vous prendre aux tripes et vous embarquer dans la vie mouvementée d'Abby et Brian qui ne vous ont pas encore dévoilés toute leur histoire.