Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Bibliothèque de AlphaYuki : Liste d'argent

retour à l'index de la bibliothèque
La Servante écarlate La Servante écarlate
Margaret Atwood   
https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

Je ne saurai dire à quel point ce livre me révolte, m'horrifie, me glace le sang... Depuis le début de sa lecture il me trotte dans la tête et me hante.
Margaret Atwood parvient à entretenir le suspens du début à la fin en distillant ses informations au compte-goutte. Tandis que le lecteur se convainc qu'un tel retournement, une telle société, ne pourrait pas se mettre en place, l'autrice nous prouve le contraire. Bien sûr, elle a en tête le régime nazi et toutes ses pratiques, l'ex-URSS et cette cruelle séparation que représente le rideau de fer, le terrorisme islamiste montant dans les années 80, mais aussi toutes ces communautés religieuses extrêmes telles que les amishs, les mormons... De cet amalgame historique naît sa finalement très probable République de Gilead.

Le récit couvre trois périodes charnières: avant le changement, la période d'endoctrinement et le présent de l'action. L'héroïne, Defred (Offred en VO) jongle brièvement entre les unes et les autres de façon assez décousue, ce qui donne rapidement cette sensation de frustration et d'avidité quant aux informations, mais surtout, laisse tout le loisir au lecteur de combler les blancs avec toutes les horreurs qu'il peut imaginer.

Le récit à la première personne s'attarde sur le ressenti de Defred. Car il y a ce qu'elle parait et ce qu'elle retient en elle. On la sent littéralement prisonnière de son corps tant on l'a dépossédée de tout: elle n'a plus de nom (Defred est la façon de nommer indifféremment toutes les servantes qui se succèdent chez ce commandant), plus de sentiments (elle les réprime pour ne pas se trahir et survivre dans cette société) et surtout elle ne dispose même plus de son corps. Ce qui lui reste, ce sont ses souvenirs douloureux et lointains, mais néanmoins vitaux, qui pourraient la faire basculer dans la folie si elle s'y attarde de trop, et l'éventualité de mettre fin à ses jours si elle en trouve le moyen.

Certains pourront trouver cette femme très lâche, s'attendant à de l'action et des soulèvements à la Hunger Games ou Divergente, moi je la trouve très courageuse et surtout très forte pour endurer tout cela sans craquer. Dans cette société qui brise les individus et où sont entretenues terreur, paranoïa, délation, elle prend bien plus de risques qu'un lâche à sa place. La résistance et la rébellion commencent par là: défier les règles imposées, même les plus petites. Ce traitement réaliste est tout à l'honneur du livre.

Pour finir je parlerai de la série dont j'ai pu voir à ce jour les quatre premiers épisodes. Je la conseille vivement à toute personne qui voudrait vraiment approfondir l'univers et mesurer toute l'ampleur de l'horreur de cette société, car elle va jusqu'au bout des choses (ce qu'on pourrait reprocher éventuellement au livre qui ne montre que ce que Defred connait, c'est à dire bien peu). Du point de vue ambiance, elle restitue bien ce sentiment de terreur, d'horreur, d'oppression et de malaise qui est le nôtre lors de la lecture, avec en plus un décalage entre avant/après intelligemment accentué par la bande son et la photographie.
Gone, Tome 1 : Gone Gone, Tome 1 : Gone
Michael Grant   
Un premier tome à l'écriture fluide, facile à lire. L'histoire est originale, dans le sens où elle raconte un peu le rêve de chaque enfant : un monde sans adulte. Mais contrairement à Peter Pan, elle montre aussi l'envers du décor, la réalité de la chose : les problèmes de survie, de tensions entre groupes, etc.

par Selenna
Les chevaliers de la table ronde Les chevaliers de la table ronde
Maud Ovazza   
Les légendes qui ont trait aux chevaliers de la Table Ronde font partie du patrimoine tant français qu'européen ou mondial. Elles sont particulièrement représentatives de la mentalités celte, et plongent leurs racines dans les temps les plus reculés de l'humanité. Intime mélange d'action et de rêve, elles ont enchanté aussi bien le Moyen Age que l'époque contemporaine.
La Quête du Graal est l'un des éléments les plus connus, et le principal, de ce cycle touffu. Elle est dirigée par Merlin, l'Enchanteur, et par le roi Arthur. Les principaux personnages ont pour nom Gauvain, Lancelot, Keu, Morgane, Geunièvre, mais surtout Perceval, le héros sans tâche qui mènera la recherche à son terme.

par rahan47
Sotrés & Autres lutins de Lorraine Sotrés & Autres lutins de Lorraine
Roger Wadier   
Il était une fois, en Lorraine, un petit lutin qu'on appelait " Sotré "... Ainsi, comme clans un conte de fées, aurait pu commencer ce livre. Un lutin ? direz-vous. Oui, un lutin, que l'on nomme Petit-minou, Bonnet-Rouge, Rouge-Vêtu, Cauchemard ou Culâ selon le lieu où l'on vit en Lorraine. Il fut un temps où, à la fois invisible et omniprésent, il hantait de jour comme de nuit, le quotidien des hommes et des espièglerie entretenait le rire ou la colère des adultes, alimentait les indispensables angoisses enfantines et nourrissait un imaginaire aussi précieux que le sont l'eau que nous buvons et l'air que nous respirons. Un peu sorcier, un peu magicien, en tout cas terriblement facétieux et pas décidé à se laisser attraper, le Sotré en a agrémenté des veillées lorraines et il en a fait conter des histoires ! Symbole du légendaire lorrain, le Sotré méritait qu'on raconte son histoire et si vous ouvrez ce livre et que certaines pages se tournent toutes seules, ce sera peut-être le vent... ou peut-être le Sotré... !
Le monde des aztèques Le monde des aztèques
Danièle Dehouve    Anne-Marie Vié-Wohrer   
Il y a cinquante ans paraissait La vie quotidienne des Aztèques à la veille de la conquête espagnole de Jacques Soustelle qui reste l'une des meilleures initiations à l'univers de ce peuple du Mexique.
Aujourd'hui, les connaissances acquises permettent de présenter de façon claire à destination d'un large public une approche nouvelle de la société aztèque.
La richesse iconographique de cet ouvrage justifie l'approfondissement des analyses tout en offrant une image très vivante du quotidien de cette population.
Cet ouvrage se fixe pour but de fournir au lecteur les grandes clés qui permettent de comprendre le fonctionnement de la société aztèque. Il comptera 256 pages, imprimées en 4 couleurs. Un soin tout particulier sera apporté au choix de ces illustrations en privilégiant les plus significatives et les plus originales, mettant à profit pour cela la familiarité de l'un des auteurs avec les manuscrits précolombiens.
Dessiner des mangas pour les Nuls Dessiner des mangas pour les Nuls
Kensuke Okabayashi   
Les techniques, astuces, conseils sont excellents (proportions des personnages, bases, etc). C'est expliqué et illustré pas à pas donc chacun apprend à son rythme.

Le matériel recommandé est par contre très cher c'est sûre mais c'est aussi le plus réputé(la qualité se paye). J'ai pris le livre pour mes périodes de loisirs et pas pour être publier. C'est juste pour me perfectionner dans le style manga et le dessin en règle général donc mes criterium, feutres fins et crayons de couleur me suffissent amplement...

Un livre intéressant et bien expliqué, cela reste simple et abordable pour bien débuter ou s'améliorer. Un très bon rapport qualité/prix. Une collection bien faite, et toujours très sérieuse.
Moomin et les brigands Moomin et les brigands
Tove Jansson   
Les aventures de Moomin, un troll rond, qui vit avec sa famille bohème et ses amis fantasques. Ses péripéties sont un parcours initiatique qui parle d’écologie et de tolérance.
Tsubasa Caracter Guide Tsubasa Caracter Guide
Clamp   
Cet ouvrage est un vrai plus pour comprendre la série et en apprendre davantage sur les personnages.
C'est un plus qui ravira les fans avides d'en savoir toujours plus. On retrouve nos héros et surtout le petit Mokona, toujours plein d'humour.

par Mono9000